Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Épidémiologie, transmission et prévention de l'infection au VIH - 14/06/18

[8-050-B-20]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(18)82012-9 
F. Lot a, , F. Cazein a, N. Lydié b
a Direction des maladies infectieuses, Santé publique France, 12, rue du Val-d'Osne, 94415 Saint-Maurice cedex, France 
b Direction de la prévention et de la promotion de la Santé, Santé publique France, 12, rue du Val-d'Osne, 94415 Saint-Maurice cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 15
Iconografías 3
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

L'OMS/Onusida estime à près de 37 millions le nombre de personnes vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) dans le monde en 2016, dont environ 60 % connaissent leur séropositivité et la moitié bénéficient de traitements antirétroviraux. L'épidémie n'a épargné aucun pays, mais l'Afrique subsaharienne représente la région la plus touchée avec plus des deux tiers de l'ensemble des cas. Après avoir connu un pic au milieu des années 1990, le nombre de nouvelles infections au VIH a diminué dans la plupart des régions du monde, grâce à la mise en place de programmes de lutte contre l'épidémie. La transmission du VIH par rapports hétérosexuels reste le mode de transmission prédominant, cependant la transmission par rapports entre hommes est préoccupante en Europe de l'Ouest, en Amérique du Nord et en Australie. La transmission chez les usagers de drogues persiste en Europe de l'Est et dans certains pays d'Asie. En France, les populations les plus touchées sont les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes et les personnes originaires d'Afrique subsaharienne contaminées par rapports hétérosexuels. Les modes de transmission du VIH sont connus depuis longtemps : par rapports sexuels, par le sang (dans le cadre de l'usage de drogues injectables, de transfusions de produits sanguins ou d'accidents d'exposition au sang chez les soignants) ou par transmission maternofœtale. Le préservatif reste le socle en matière de prévention de la transmission sexuelle du VIH et permet de se protéger des autres infections sexuellement transmissibles. D'autres outils sont aujourd'hui disponibles pour une prévention dite combinée ou diversifiée, qui associe également dépistage et prévention biomédicale. Le dépistage est primordial pour réduire le nombre de personnes ignorant leur séropositivité et pour permettre à ces dernières d'être traitées. Le traitement antirétroviral des personnes séropositives constitue en effet un enjeu majeur pour contrôler l'épidémie, en permettant d'éviter la transmission du VIH aux partenaires. On parle de TasP ou treatment as prevention. Les antirétroviraux ont également prouvé leur efficacité en tant que traitements prophylactiques : le traitement postexposition au VIH et la prophylaxie préexposition. En matière de prévention de la transmission sanguine, la sécurité transfusionnelle ainsi que les politiques de réduction des risques mises en place pour réduire les contaminations par usage de drogues injectables sont des éléments clés.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : VIH, Sida, Épidémiologie, Mode de transmission, Prévention, Monde, France


Esquema


© 2018  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Virus de l'immunodéficience humaine : aspects virologiques pour la pratique clinique
  • C. Charpentier, B. Visseaux, F. Damond, D. Descamps
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Infections fongiques au cours de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine
  • B. Gaborit, R.-A. Lavergne, F. Morio, D. Boutoille

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.