Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Traitement du cancer du canal anal : premiers résultats de la cohorte nationale Anabase - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.012 
V. Vendrely a, b, , C. Lemanski c, N. Baba-Hamed d, E. Barbier e, K. Bénézery f, A. de La Rochefordière g, P. Guibert h, N. Bonichon-Lamichhane i, P. Pommier j, G. Créhange k, J. Colliaux l, K. Gnep m, P. Ronchin n, M. Saliou o, O. Diaz p, C. Lepage q, L. Quéro r
a Radiothérapie, CHU de Bordeaux, Pessac, France 
b Inserm U1035, université de Bordeaux, Bordeaux, France 
c Radiothérapie, Institut régional du cancer Val d’Aurelle, Montpellier, France 
d Oncologie, groupe hospitalier Saint-Joseph, Paris, France 
e Méthodologie, FFCD, Dijon, France 
f Radiothérapie, centre Antoine-Lacassagne, Nice, France 
g Radiothérapie, institut Curie, Paris, France 
h Radiothérapie, institut Jean-Godinot, Reims, France 
i Radiothérapie, clinique Tivoli, Bordeaux, France 
j Radiothérapie, centre Léon-Bérard, Lyon, France 
k Radiothérapie, centre Georges-François-Leclerc, Dijon, France 
l Radiothérapie, CHU de la Milétrie, Poitiers, France 
m Radiothérapie, centre Eugène-Marquis, Rennes, France 
n Radiothérapie, centre azuréen de cancérologie, Mougins, France 
o Radiothérapie, clinique mutualiste de l’Estuaire, Saint-Nazaire, France 
p Radiothérapie, institut Daniel-Hollard, Grenoble, France 
q Epicad Inserm, CHU le Bocage, Dijon, France 
r Radiothérapie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Évaluation des pratiques, traitements et résultats des cancers du canal anal dans la cohorte nationale Anabase.

Matériel et méthode

Cette cohorte observationnelle multicentrique a inclus tous les patients pris en charge pour un carcinome du canal anal dans 62 centres français depuis janvier 2015. Nous présentons les caractéristiques des patients et des tumeurs, les traitements et les résultats, ainsi que les facteurs associés à la réponse complète à 6 mois en analyse uni- et multifactorielle.

Résultats

Entre janvier 2015 et février 2018, 448 patients ont été pris en charge pour un carcinome du canal anal non métastatique par radiothérapie ou chimioradiothérapie : 106 hommes (23,6 %) et 342 femmes (76,4 %), d’âge médian 64 ans [35–97]. Les tumeurs étaient limitées (T1-2, N0, M0) pour 197 patients (44 %) et localement évoluées (T3-4 ou N+, M0) pour 251 (56 %). Une chimioradiothérapie a été délivrée à 348 patients (77,7 %), avec une chimiothérapie à base de mitomycine (86 %), de cisplatine (4 %) ou de 5-fluoro-uracile seul (8 %), et une chimiothérapie néoadjuvante à 40 patients (8,8 %). La radiothérapie était conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI ; 83 %) ou conformationnelle tridimensionnelle (17 %) avec une dose totale médiane de 60Gy [extrêmes : 14–71Gy] et une interruption pour 170 patients (planifiée : 59 %). Six mois après radiothérapie, parmi 350 patients, 72 % étaient en situation de réponse complète, 18 % de réponse partielle ou de stabilisation et 10 % de progression. Les facteurs associés à la réponse complète à 6 mois en analyse unifactorielle étaient le stade initial limité (Odds ratio [OR]=1,8, intervalle de confiance à 95 % [IC 95 %]=1,1–3,0, p=0,013), la taille tumorale de moins de 3cm (OR=2,2, 95 %IC=1,2–3,9, p=0,009), alors que la chimiothérapie néoadjuvante (OR=0,4, IC 95 %=0,2–0,7, p=0,003) et la dose de radiothérapie (<50Gy contre≥60Gy) (OR=0,2, IC 95 %=0,1–0,5, p=0,003) étaient associées à la non-réponse complète. En analyse multifactorielle, le stade localement évolué et la dose de radiothérapie étaient significativement associés à l’absence de réponse complète.

Conclusion

Les premiers résultats de la cohorte Anabase montrent une bonne adéquation aux recommandations (RCMI, chimiothérapie à base de mitomycine). Néanmoins, une pause planifiée et une chimiothérapie néoadjuvante sont encore pratiquées dans certains centres.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 694 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Analyse du microenvironnement immunitaire par immunohistochimie multiplex dans le cancer bronchopulmonaire non à petites cellules localement évolué : principes et perspectives
  • G. Boulle, Y. Velut, A. Boni, A. Lupo, M. Alifano, J. Trédaniel, P. Giraud, D. Damotte
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Réirradiations des carcinomes nasopharyngés en récidive locale : analyse de l’efficacité et de la toxicité sur une série de 2005 et 2018
  • A. Ruffier-Loubière, Y. Tao, F. Nguyen, A. Moya-Plana, C. Even, C. Berthold, O. Casiraghi, S. Temam, P. Blanchard

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.