Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Sarcopénie après la radiothérapie : un nouveau facteur pronostique pour les cancers de l’oropharynx ? - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.046 
R. Poncin 1, , C. Dupin 1, A. Daste 2, E. De Mones 3, V. Castetbon 3, C. Majoufre 4, R. Trouette 1, V. Vendrely 1
1 Service de radiothérapie 
2 Service d’oncologie médicale 
3 Service d’ORL 
4 Service de chirurgie maxillofaciale, CHU, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

La sarcopénie, ou perte de masse musculaire, est fréquente en cancérologie, et est associée à la survie dans certaines études rétrospectives. L’objectif était d’évaluer la sarcopénie avant et après la radiothérapie chez les patients traités pour un cancer de l’oropharynx et son impact sur la survie.

Matériel et méthode

Tous les patients irradiés dans le centre hospitalier universitaire de Bordeaux pour un cancer de l’oropharynx tumeur en place, avec une tomographie par émission de positons (TEP) avant et après la radiothérapie, ont été inclus. Pendant la radiothérapie, la variation du poids et de l’indice de masse musculaire squelettique a été étudiée en fonction de la nutrition per os, entérale préventive ou curative. L’indice de masse musculaire squelettique a été évalué la sarcopénie par la formule surface musculaire en L3/taille2, à partir la scanographie des TEP avant et après la radiothérapie. Les taux de survie globale et sans récidive ont été évalués par la méthode de Kaplan–Meier en fonction de la sarcopénie avant et après la radiothérapie ainsi que du type de nutrition.

Résultats

Parmi 124 patients inclus de 2011 à 2017, 116 (93 %) ont reçu une chimioradiothérapie. Le suivi médian était de 18,2 mois. Au moment diagnostic, 55 patients (44 %) étaient sarcopéniques contre 80 (65 %) trois mois après la radiothérapie (p<10−6). La survie globale était associée à l’état sarcopénique avant la radiothérapie, non significativement (hazard ratio [HR] : 1,6 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95 %] : 0,77–3,2 ; p=0,12), de même que la survie sans récidive (HR : 0,57 ; IC95 % : 0,32–1,03 ; p=0,052). Les patients perdaient moins de poids pendant la radiothérapie avec une nutrition entérale préventive (–1,6kg en moyenne) par comparaison à une nutrition curative (–5,6kg) ou une nutrition par os (–4,2kg) (p=0,003). L’indice de masse musculaire squelettique diminuait significativement moins en cas de nutrition entérale préventive (–4 %) que curative (–12 %) ou per os (–8 %) (p<0,001). Enfin, les probabilités de survie globale (85 % contre 69 % chez les patients sarcopéniques [HR : 0,38 ; 0,18–0,81 ; p=0,03]) et de survie sans récidive (HR : 0,45 ; 0,26–0,82 ; p=0,02) à 2 ans étaient significativement associées à la sarcopénie après la radiothérapie.

Conclusion

L’évaluation de la sarcopénie est pertinente dans les cancers de l’oropharynx. La nutrition entérale préventive est associée à une moindre diminution de masse musculaire or la sarcopénie après la radiothérapie est pronostique des survies globales et sans récidive.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 709 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Impact de la radiothérapie sur le contrôle locorégional en analyse multifactorielle dans les cancers différenciés de la thyroïde opérés de pronostic défavorable
  • E. Kammerer, S. Servagi-Vernat, J. Salleron, E. Blais, X.-S. Sun, T. Sio, P. Jianji, Q. Hao, G. Bar-Sela, J.C. Faivre, J. Khalifa, J. Thariat
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Radiothérapie des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures non opérés : impact des contraintes de l’ICRU de couverture du volume tumoral primitif sur le contrôle local
  • L. Piram, T. Frédéric-Moreau, F. Martin, J. Miroir, N. Saroul, N. Pham-Dang, J. Biau, M. Lapeyre

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.