Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Radiothérapie cervicale de rattrapage des cancers différenciés de la thyroïde : bénéfices et profil de tolérance - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.050 
P. Giraud 1, , E. Blais 1, 2, P. Maingon 1, 2, J.-M. Simon 1
1 Service d’oncoradiothérapie, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles-Foix 
2 Université Pierre-et-Marie-Curie, Sorbonne université, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Dans notre centre, la radiothérapie de rattrapage de cancers différenciés de la thyroïde est proposée pour les récidives cervicales inopérables et iodo-résistantes malgré un faible niveau de preuve. L’objectif de cette étude était d’étudier l’efficacité de la radiothérapie sur la survie sans récidive locorégionale et sa toxicité.

Matériel et méthode

De décembre 2000 à juillet 2017, 34 patients d’âge médian 71 ans (33–88) ont été traités par irradiation cervicale pour une récidive locorégionale d’un cancer différencié de la thyroïde après validation en réunion de concertation pluridisciplinaire spécialisée. Les volumes cibles tumoraux et ganglionnaires macroscopiques ont reçu 60 à 70Gy (médiane : 66Gy), majoritairement par RCMI (18 patients, 53 %). Une irradiation ganglionnaire prophylactique (médiane : 50Gy, de 40 à 56Gy) a été administrée chez 31 patients (91 %). Une chimiothérapie concomitante par carboplatine area under curve (AUC) 1,5 hebdomadaire était associée chez 19 patients (56 %). La réponse tumorale était évaluée selon les Response Evaluation Criteria in Solid Tumors (RECIST 1.0), la toxicité selon la Common Terminology Criteria for Adverse Events v4.03.

Résultats

Les patients étaient atteints de tumeur initialement évoluée (48 % de stade T3, 38 % de T4 et 76,7 % N+). Tous les patients ont été traités initialement par thyroïdectomie totale (29,4 % en résection incomplète), dont 81,2 % avec un curage ganglionnaire. Les récidives locorégionales avant la radiothérapie (un à cinq, en médiane deux) ont été prises en charge par chirurgie (une à cinq, en médiane deux) et/ou IRAthérapie (de 0 à six, en médiane deux). Le suivi médian était de 32 mois. Le taux de réponse à la radiothérapie était de 71 % : 19 patients étaient en situation de réponse partielle (56 %), cinq de réponse complète (15 %). La durée médiane de survie sans récidive locale après la radiothérapie de rattrapage était de 29,2 mois (2,5 à 82 mois), celle après la chirurgie initiale (avant la première rechute) de 17,2 mois (0,85 à 182 mois). La majorité des patients (82,3 %) a souffert de toxicité aiguë de grade,2 dont 14,7 % de grade 3 (14,7 % de radiodermites de grade 3 et 2,9 % de mucites de grade 3).

Conclusion

Ces résultats soutiennent l’efficacité de la radiothérapie de rattrapage avec une survie sans récidive locale favorable et un profil de tolérance acceptable.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 710-711 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Étude des variations anatomique au cours de la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité des cancers du nasopharynx
  • H. Daoud, W. Mnejja, L. Farhat, N. Fourati, T. Sahnoun, W. Sial, J. Daoud
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Volume prévisionnel à risque de la moelle épinière au cours de la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité du nasopharynx : calcul de marges et implications dosimétriques
  • L. Farhat, N. Fourati, W. Mnejja, T. Sahnoun, W. Siala, J. Daoud

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.