Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Sites de récidives du cancer du canal anal après chimioradiothérapie avec modulation d’intensité : analyse rétrospective multicentrique - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.068 
F. Amestoy 1, , M. Antoine 2, B. Henriques 2, F. Lipinski 3, 4, C. Genebes 3, 4, A. Blouet 3, 4, D. Celerier 3, 4, P. Regnault de la Mothe 5, C. Debelleix 5, A. Petit 2, H. Laharie-Mineur 5, N. Bonichon-Lamichhane 5, V. Vendrely 1
1 Radiotherapie, CHU Haut-Lévêque, Bordeaux 
2 Radiothérapie, institut Bergonié, Bordeaux 
3 Oncoradiothérapie 
4 Centre d’oncologie du Pays-Basque, Bayonne 
5 Oncoradiothérapie, clinique Tivoli-Ducos, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Analyse des sites de récidives du cancer du canal anal après chimioradiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI).

Matériel et méthode

Entre septembre 2007 et décembre 2016, 254 patients ont été pris en charge par RCMI pour un cancer du canal anal. Avec un suivi médian de 27,5 mois, 53 patients ont été atteints d’une récidive locale (6 %), locale et à distance (10 %) ou à distance seulement (5 %). Les récidives pelviennes ont été analysées. Après recalage rigide de la scanographie de la récidive avec la scanographie dosimétrique, le plan de traitement et la distribution de dose ont été appliqués aux volumes tumoraux macroscopique de récidive (GTVr) délinéés sur la scanographie de la récidive. Chaque volume tumoral macroscopique de récidive a été comparé aux volumes cible prévisionnels prophylactique (PTV1=CTV [volume cible anatomoclinique]+marge isotropique) et tumoral (PTV2=GTV+marge isotropique). La récidive a été considérée dans le volume si au moins 95 % du volume tumoral macroscopique de récidive était dans l’isodose 95 %, en bordure de volume si au moins 20 % du volume mais moins de 95 % étaient dans l’isodose 95 %, ou hors volume si plus de 20 % du volume tumoral macroscopique de récidive était dans l’isodose 95 %.

Résultats

Parmi 53 patients avec récidive, 52 étaient initialement atteints une tumeur localement évoluée (de stade T3–4) ou une atteinte ganglionnaire (p<0,003). Les données de 25 patients atteints de récidive pelvienne ont été analysées. Pour 24 patients atteints d’une récidive anale, 19 (79 %) étaient dans le PTV2 et quatre (16 %) en bordure du PTV2 et dans le PTV1 et une (4 %) en dehors du PTV2 et dans le PTV1. Sur neuf récidives ganglionnaires, 2 (22 %) étaient dans le PTV2, une (11 %) en bordure du PTV2 et dans le PTV1, et six (66 %) en dehors du PTV2 dont cinq dans le PTV1 et une en bordure du PTV1. Cinq patients (25 %) étaient atteints d’une récidive ganglionnaire lomboaortique isolée.

Conclusion

Les récidives de situent pour 79 % dans les volumes de la RCMI, témoignant de la pertinence de la délinéation des volumes et de la nécessité d’une intensification des traitements pour les patients à risque de récidive.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 718 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Chimioradiothérapie préopératoire délivrée par tomothérapie hélicoïdale et boost simultané intégré avec guidage par l’image quotidien pour les patients atteints d’un cancer du rectum localement évolué : étude monocentrique
  • B. De Bari, S. El Chammah, A. Saidi, A. Durham, B. Pichon, D. Hahnloser, M. Montemurro, M. Zeverino, J. Bourhis, M. Ozsahin
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Rôle de la TEP-scanographie et de l’IRM dans le suivi des patients atteints d’un cancer de l’anus
  • D. Aloi, S. Kim, Z. Lakkis, C. Borg, M. De Billy, G. Créhange, J.F. Bosset, H. Boulahdour, B. De Bari

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.