Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Intérêt de la cartographie par voie transpérinéale dans le traitement focal : application à la curiethérapie de rattrapage de haut débit de dose après échec d’une irradiation première - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.081 
S. Guérif 1, , C. Biscan 2, O. Boissonnade 3, C. Delpech Debiais 4
1 Oncologie-radiothérapie 
2 Urologie 
3 Unité de physique médicale 
4 Anatomopathologie, CHU de Poitiers, Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Le traitement total de la prostate par une technique de curiethérapie de rattrapage par iode 125 s’accompagne d’une toxicité urinaire plus sévère quand de première intention. Les deux voies d’amélioration sont la curiethérapie focale, qui nécessite une sélection des patients par cartographie et IRM ou l’utilisation de l’iridium 192 à haut débit de dose. Nous présentons les résultats d’une cartographie permettant une sélection des patients pour une curiethérapie focale de rattrapage de haut débit de dose.

Matériel et méthode

Nous avons sélectionné les patients en récidive locale (Phoenix, TEP à la choline, IRM 3T), la confirmation a été faite par cartographie transpérinéale avec le module Varipath du logiciel Vitesse de haut débit de dose. Le traitement était une curiethérapie focale, en temps réel, de haut débit de dose, bifractionnée de 2 fois 10Gy espacées de 4 à 6heures.

Résultats

Sur 28 cartographies successives, la situation initiale comportait 43 % de lésions de bas risque, 43 % de risque intermédiaire, 14 % de haut risque, 18 % de curiethérapies, 82 radiothérapies externes (moyenne : 74,5Gy, déviation standard : 5,6). Vingt-sept lésions ont été confirmées histologiquement (96 %). Le nombre de biopsies totales était en moyenne de 28,1 (déviation standard : 5,4) ; le nombre de biopsies positives était en moyenne de 6,2 (déviation standard : 5,9). Le nombre de biopsies positives ciblées était en moyenne de 2,4 (déviation standard : 2,1). Les paramètres de curiethérapie étaient le volume de la prostate (moyenne : 24,5cm3 ; déviation standard : 9,3), le volume cible anatomoclinique (CTV) traité (moyenne 18,1cm3 ; déviation standard : 9,8), le volume tumoral macroscopique (GTV ; moyenne 1,1cm3), le volume cible biologique (biological target volume, BTV ; moyenne : 2,1cm3), le type de curiethérapie : ultrafocale (3 %), hémiglande (14 %), Cross Hockey (25 %), subtotale (25 %), total (28 %). Le taux de contrôle biologique était de 79 % avec un recul médian de 36 mois.

Conclusion

En situation de récidive locale après une première irradiation, les biopsies ciblées font le diagnostic dans 96 % des cas avec notre méthode. La topographie multifocale et bilatérale de la récidive ne permet pas une prise en charge ultrafocale pour épargner l’urètre.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 723-724 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Évaluation de la prise en charge des effets secondaires liés aux traitements des cancers gynécologiques pour des patientes ayant bénéficié d’une curiethérapie utérovaginale ou intravaginale
  • C. Kerr, M.E. Huteau, M. Jarlier, C. Perrier, A. Ducteil, D. Azria, H. Gely, A. Stoebner Delabarre
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Analyse comparative de la survie et la toxicité tardive de la chimioradiothérapie suivie d’une curiethérapie utérovaginale avec ou sans chirurgie de clôture du cancer du col utérin localement évolué : à propos d’une cohorte de 108 cas
  • M. Benarbia, M. Meghoufi, A. Boukerche

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.