Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Radiothérapie de contact des tumeurs malignes de la conjonctive - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.083 
R. Coquard , N. Barbet, A. Crez, M. Khodri, V. Caudrelier
 Centre Bayard, Villeurbanne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Évaluer les résultats de la radiothérapie de contact dans les tumeurs malignes de la conjonctive.

Matériel et méthode

De 2012 à mai 2017 nous avons traité par irradiation de contact (appareil Papillon 50 produisant des photons de 50kV) 18 patients, neuf hommes et neuf femmes d’âge médian 64 ans (30–89) pour une tumeur maligne de la conjonctive. L’histologie était : mélanome : six cas, carcinome : 11 cas, sarcome fusocellulaire : un cas. Les mélanomes étaient traités à titre adjuvant après une exérèse. Les carcinomes ont été traités à titre postopératoire pour dix patients, soit pour récidive (quatre cas) soit après exérèse de type R1 (quatre cas) soit, plus rarement, après une première exérèse en marge saine (deux cas) ; dans un cas de carcinome, la tumeur était en place. L’irradiation était postopératoire pour tous les patients (en général 40Gy en quatre fractions hebdomadaires). Tous les traitements ont été effectués en condition ambulatoire avec une anesthésie locale par collyre. Le suivi médian était de 42 mois (extrêmes : 7–71 mois).

Résultats

La tolérance a été bonne dans l’ensemble. Un patient a été atteint d’une cataracte bilatérale d’imputabilité incertaine. Aucun mélanome n’a récidivé. Parmi les patients atteints de carcinome, un a récidivé localement (traitement par mitomycine C) et deux patients sont décédés de cause intercurrente.

Conclusion

La radiothérapie de contact assure un bon taux de contrôle local dans les tumeurs malignes de la conjonctive avec une excellente tolérance.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 724 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Analyse comparative de la survie et la toxicité tardive de la chimioradiothérapie suivie d’une curiethérapie utérovaginale avec ou sans chirurgie de clôture du cancer du col utérin localement évolué : à propos d’une cohorte de 108 cas
  • M. Benarbia, M. Meghoufi, A. Boukerche
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Curiethérapie intracavitaire de haut débit de dose du cancer du col utérin : effet du volume vésical sur la distribution de dose aux organes à risque
  • C. Lahmamssi, A. Ennakri

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.