Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Radiochirurgie ou radiothérapie en conditions stéréotaxiques hypofractionnée pour les métastases cérébrales de cancer radiorésistant (mélanome et rein) : analyse comparative avec score de propension - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.088 
P. Lesueur 1, , J. Lequesne 2, V. Barraux 3, W. Kao 1, J. Geffrelot 1, J.-L. Habrand 1, J.-M. Grellard 2, E. Émery 4, B. Marie 5, J. Thariat 1, D. Stefan 1
1 Service de radiothérapie 
2 Service de recherche clinique 
3 Service de physique médicale, centre François-Baclesse 
4 Service de neurochirurgie, centre hospitalier universitaire Côte-de-Nacre 
5 Service de radiologie, centre François-Baclesse, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

La radiothérapie stéréotaxique est devenue un standard de prise en charge chez les patients atteints d’un nombre limité de métastases cérébrales. Étant donnée la radiorésistance des mélanomes et des cancers du rein, l’optimisation du fractionnement de la radiothérapie est cruciale. L’objectif de cette étude rétrospective était d’évaluer l’impact de la radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée sur le contrôle local des métastases cérébrales de cancer primitif radiorésistant en comparaison avec la radiochirurgie.

Matériel et méthode

Entre 2012 et 2016, 193 métastases cérébrales, de moins de 3cm, issus de 60 patients atteints d’un mélanome ou un cancer du rein, et traitées par radiochirurgie ou irradiation stéréotaxique hypofractionnée ont été analysées. L’objectif principal était la survie sans progression locale à 6, 12 et 18 mois. La survie globale et la survie sans progression cérébrale étaient les objectifs secondaires. Le taux de réponse objectif et le taux de radionécrose ont également été rapportés. L’analyse statistique comportait une analyse par score de propension.

Résultats

Après un suivie de 7,4 mois, les taux de survie sans progression locale à 6, 12 et 18 mois étaient respectivement de 83 %, 74 % et 70 %. En cas de radiochirurgie, les taux de survie sans progression locale étaient de 89 %, 79 % et 73 % à 6,12 et 18 mois contre 80 %, 72 %, et 68 % pour les métastases cérébrales traitées par irradiation stéréotaxique hypofractionnée. Le schéma de fractionnement n’était pas significativement associé au taux de survie sans progression locale (hazard ratio [HR] : 1,39, intervalle de confiance à 95 % [IC95 %] : 0,65–2,96, p=0,38). Un temps séparant l’IRM de planification et le début de traitement, de plus de 14jours, était associé à un taux de survi sans progression locale moindre (86 % contre 70 % à 1 an, p=0,009). Le taux de radionécrose était de 7,1 % en cas de radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée contre 9,6 % en cas de radiochirurgie (p=0,55). La durée médiane de survie globale était de 9,6 mois.

Conclusion

Le fractionnement ne diminue pas le taux de survie sans progression locale. Même pour de petites métastases cérébrales radiorésistantes, la radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée, avec trois (de 10Gy) ou six fractions (de 6Gy), mène à un bon taux de contrôle local de 72 % à 1 an avec seulement 7,1 % de radionécroses. La radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée est une alternative efficace et bien tolérée à la radiochirurgie.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 726-727 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Radiothérapie stéréotaxique d’ablation pour les tachycardies ventriculaires réfractaires aux traitements classiques : expérience suisse romande
  • R. Jumeau, M. Ozsahin, J. Schwitter, F. Duclos, V. Vallet, M. Zeverino, R. Moeckli, E. Pruvot, J. Bourhis
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Radiothérapie en conditions stéréotaxiques de cancers du pancréas localement évolués : résultats préliminaires d’une série de 16 patients à Gustave–Roussy
  • P. Gustin, J. Durand-Labrunie, F. Nguyen, E. Rivin Del Campo, T. Satar, D. Malka, V. Boige, P. Burtin, É. Deutsch

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.