Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Efficacité et tolérance de la radiothérapie stéréotaxique des lésions primitives et secondaires hépatiques au CHU de Bordeaux - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.096 
M. Martin , M. Bacci, S. Coulibaly, C. Dupin, L. Heraudet, M. Lafon, R. Trouette, V. Vendrely
 Radiothérapie, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

La radiothérapie stéréotaxique se développe pour les lésions primitives (carcinome hépatocellulaire) ou secondaires (métastase) du foie. Elle est proposée en cas de contre-indication à la chirurgie ou à la radiofréquence et utilisée dans notre centre depuis 2013. Notre objectif était d’évaluer la tolérance et le contrôle local hépatique après radiothérapie stéréotaxique chez les patients pris en charge dans notre institution.

Matériel et méthode

De janvier 2013 à octobre 2017, 50 patients ont été traités par irradiation stéréotaxique pour 54 lésions (28 métastases et 26 carcinomes hépatocellulaires) dans le centre hospitalier universitaire de Bordeaux. Le traitement a été préparé par une scanographie de centrage après pose de repères fiduciels, compression abdominale (33,3 %) ou scanographie quadridimensionnelle (57,4 %), et réalisé sur accélérateur Elekta versa HD®. La dose totale était de 45Gy pour les carcinomes hépatocellulaires et 48 à 60Gy pour les métastases en trois à quatre fractions. Les récidives ont été considérées comme dans le volume en cas de progression dans le volume cible prévisionnel, en bordure de volume en cas de progression à moins de 5mm du volume cible prévisionnel. Le contrôle local était défini comme l’absence de récidive dans le volume ou en bordure. Les survies ont été calculées en utilisant la méthode de Kaplan–Meier.

Résultats

Une seule toxicité de grade IV a été observée (ulcère gastrique) alors que 18,5 % des patients ont souffert d’une toxicité de grade I–II. Le suivi médian était de 14,8 mois [1,1–41,6]. Le volume médian traité était de 7,5cm3 (0,1–286), avec une dose d’au plus 45Gy pour 83 % des lésions. Huit tumeurs ont récidivé dans le volume, avec une récidive métastatique diffuse intrahépatique ou à distance, une a récidivé uniquement dans le volume et trois en bordure. Les probabilités de contrôle local étaient de 81 % et 67 % respectivement à 1 et 2 ans, celles de survie globale de 90 % et 56 % à 1 et 2 ans, sans différence significative entre les carcinomes hépatocellulaires et les métastases. La dose prescrite, le volume traité et la couverture du volume cible prévisionnel n’avaient pas d’influence sur la récidive.

Conclusion

La radiothérapie stéréotaxique hépatique a permis un taux de contrôle local à un an de 81 %. Les deux-tiers des récidives dans ou en bordure du volume étaient diffuses dans le foie ou à distance.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 730 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Radiothérapie stéréotaxique des métastases cérébrales de mélanome : résultats d’une cohorte multicentrique
  • A. Paix, F. Thillays, F. Courtault-Deslandes, J. Biau, O. Briard, G. Noël, Association des neuro-oncologues de langue française (ANOCEF) 1
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Évaluation médicoéconomique des radiothérapies non fractionnées et hypofractionnée des métastases cérébrales : un modèle de Markov et son interface graphique
  • A. Paix, J. Müller, E.A. Sauleau, G. Noël

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.