Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Radiothérapie des chondrosarcomes extracrâniens : étude multicentrique du Groupe sarcome français et du Rare Cancer Network - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.111 
M.L. Terlizzi 1, , E. Rapeaud 2, C. Le Péchoux 3, S. Salas 4, D. Lerouge 2, M.-P. Sunyach 5, G. Vogin 6, C. Solé 7, T. Zilli 8, L. Myroslav 9, A. Mampuya 10, F.A. Calvo 11, J. Attal 12, B. De Bari 13, M. Ozsahin 10, P. Sargos 1, J. Thariat 2
1 Radiothérapie, institut Bergonié, Bordeaux 
2 Radiothérapie, centre François-Baclesse, Caen 
3 Radiothérapie, institut Gustave-Roussy, Villejuif 
4 Oncologie médicale, hôpital de La Timone, Assistance publique hôpitaux de Marseille, Marseille 
5 Radiothérapie, centre Léon-Bérard, Lyon 
6 Radiothérapie, Institut de cancérologie de Lorraine, Vandœuvre-lès-Nancy, France 
7 Radiothérapie, Clinica Instituto de Radiomedicina (IRAM), Santiago, Chili 
8 Radiothérapie, Hôpitaux universitaires de Genève, Genève, Suisse 
9 Radiothérapie, Rambam HCC, Haifa, Israël 
10 Radiothérapie, Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 
11 Radiothérapie, Hospital General Universitario Gregorio Maranon, Madrid, Espagne 
12 Radiothérapie, IUCT-Oncopole, Toulouse 
13 Radiothérapie, centre hospitalier régional universitaire Jean-Minjoz, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Les chondrosarcomes de la base du crâne sont une indication validée de radiothérapie mais ceux des autres sites anatomiques sont systématiquement récusés quel que soient le grade et la qualité de la résection. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact de la radiothérapie sur les chondrosarcomes extracrâniens.

Matériel et méthode

Les patients étaient issus de la Conticabase (Groupe sarcome français) et du Rare Cancer Network. Tous les cas de chondrosarcome extracrânien non métastatique traité avec intention curative avec ou sans radiothérapie ont été inclus.

Résultats

Entre 2005 et 2014, 226 patients (125 hommes, 55 % ; âge médian : 52) ont été inclus. L’indice de performance selon l’OMS était 0–1 dans 96 %. Le site du chondrosarcome était un membre dans 57 % des cas, le thorax/rachis dans 24 %, la tête/cou dans 10 %, l abdomen/pelvis dans 9 %. Le grade était de 1, 2, et 3 dans respectivement 43 %, 42 %, et 15 % des cas. Le chondrosarcome était myxoïde, mésenchymateux, dédifférencié, périostique dans respectivement 28 %, 10 %, 5 % ou 4 % des cas, NOS/autre dans 53 %. La chirurgie a été réalisée dans 89 % des cas avec résection en bloc, 76 % étaient R0. Une radiothérapie a été délivrée chez 85 (38 %) patients, avec ou sans chirurgie. Parmi les chondrosarcomes irradiés 46 (54 %), 18 (21 %), 15 (18 %) et 6 (7 %) étaient respectivement de grade 2, 1, 3 et inclassables. La dose moyenne était 54Gy (26–70Gy) par une technique conformationnelle tridimensionnelle dans 71 % des cas. Trente-neuf (17 %) patients ont reçu une chimiothérapie adjuvante. Après un suivi médian de 54,5 mois, 84 rechutes ont été observées : 49 rechutes locales en 49 mois, 13 régionales en 71 mois, 65 métastatiques en 42 mois en médiane. Parmi les 62 rechutes locorégionales, 15 (24 %) sont survenues chez les patients irradiés contre 47 (76 %) chez les non-irradiés. En analyse unifactorielle, il y avait une différence significative du taux de contrôle local à 10 ans entre les deux groupes en faveur de la radiothérapie (82 % contre 60 %, p=0,0135). Trois patients ont souffert d’une toxicité tardive de grade 3.

Conclusion

Les chondrosarcomes extracrâniens bénéficient de la radiothérapie en termes de contrôle local en analyse unifactorielle. Une analyse multifactorielle avec score de propension est en cours.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 736 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Optimisation des parcours de soins : création d’un nouveau profil de poste de manipulatrice coordinatrice des soins et accompagnement des familles, en protonthérapie de haute énergie
  • C. Drelich, N. Durand, C. Lanoye, P.Y. Bondiau, A. Claren, J.M. Hannoun-Lévi, I. Tartamella
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Radiothérapie hypofractionnée en split course de patients âgés et fragiles atteints d’un cancer de la tête et du cou localement évolué : étude de 58 cas
  • S. Benhmida, R. Sun, E. Gherga, Y. Hammoud, L. Lestrade, F. Boulbair, O. Mauvais, P. Bontemps, J. Thariat, J. Bourhis, X.S. Sun

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.