Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Chimiothérapie dans les cancers du poumon non à petites cellules évoluées du sujet âgé : étude rétrospective sur 34 patients - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.114 
S.K. Chomicki 1, , H. Taste 2, A. Valéry 3, R. Leloup 2, É. Champaux-Orange 2, M. Fesneau 2, O. Munier 2, T. Wachter 2
1 Radiothérapie, faculté de médecine de Tours, Tours 
2 Radiothérapie 
3 Département d’information médicale, centre hospitalier régional d’Orléans, Orléans, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

Le cancer du poumon non à petites cellules touche particulièrement le sujet âgé, toutefois les données sur cette population sont insuffisantes. Nous avons évalué les caractéristiques et la survie de ces patients en fonction de leur prise en charge.

Matériel et méthode

Entre janvier 2009 et avril 2016, 41 patients de 70 ans ou plus atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules évolué inopérable ont été pris en charge dans notre institution. La survie globale et la survie sans progression ont été générées par la méthode de Kaplan–Meier et les groupes comparés par le test du Chi2 ajusté ou de Student avec une différence significative si la valeur de p était0,05 et faible si elle était0,1. La toxicité aiguë a été évaluée par la Common Terminology Criteria for Adverse Events v4. L’indice de performance selon l’OMS, le stade, une perte de poids d’au moins 5 % et des maladies associées majeures ont été relevés.

Résultats

Sur 41 patients, 34 avaient des données analysables. L’âge médian était de 78,5 ans (70–90). Le suivi médian était de 14 mois (extrêmes : 1-55 mois). Vingt-et-un patients ont été pris en charge par une radiothérapie d’au moins 59,4Gy associée à une chimiothérapie (chimioradiothérapie) et 13 patients par radiothérapie palliative délivrant 30 à 45Gy. La survie globale n’était pas significativement différente selon que la chimioradiothérapie était concomitante ou séquentielle. Les patients traités à dose curative avaient une survie globale significativement plus longue que si le traitement était palliatif (18,2 contre 6,9 mois, p=0,023) et la différence était faiblement significative pour la survie sans progression (p=0,063). Il n’y avait pas de différence significative de survie globale entre les octogénaires et les septuagénaires (respectivement 16,6 contre 18,9 mois, p=0,66). Huit patients ont souffert d’une toxicité aiguë de grade 2 ou plus, cinq (24 %) après traitement à visée curative et trois (20 %) après traitement palliatif.

Conclusion

La chimioradiothérapie chez les patients en bon état général donne de bons résultats indépendamment de l’âge. Chez les plus âgés, une chimioradiothérapie séquentielle est préférable pour améliorer la tolérance au traitement et diminuer la toxicité. Les traitements palliatifs sont associés à une survie plus courte, d’où la pertinence de stratégies plus agressives si faisable.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 737-738 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Traitement locorégional des carcinomes à cellules de Merkel chez les patients âgés de 70 ans et plus
  • N. Grellier, S. Majdoul, G. Loganadane, N.H. To, L. Colson Durand, S. Mouafik, S. Ghith, O. Hermeziu, A. Djender, P. Caillet, O. Zehou, Y. Belkacémi
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Charge de travail des manipulateurs en radiothérapie dans une unité d’accélérateur linéaire
  • R. Wali, N. Fourati, W. Mnejja, L. Farhat, Z. Fessi, W. Siala, J. Daoud

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.