Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Évaluation de la relation soignant–soigné en radiothérapie - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.116 
W. Mnejja, L. Farhat, N. Fourati , W. Siala, J. Daoud
 Radiothérapie carcinologique, CHU Habib-Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Objectif de l’étude

L’objectif de notre travail était d’évaluer la relation soignant–soigné dans notre institution, d’analyser les facteurs qui l’influencent ainsi que l’évolution de cette relation au cours du traitement.

Matériel et méthode

Une étude monocentrique descriptive et analytique qui s’est déroulée dans le département de radiothérapie. Elle a intéressé six manipulateurs et 14 patients. Un questionnaire écrit (23 questions) a été soumis aux soignants exerçant aux différentes unités de l’institution comportant une première partie d’ordre général et une deuxième partie constituée de cinq items évaluant l’importance de la relation soignant–soigné et les facteurs qui l’influencent. Pour les soignés, l’évaluation a été faite par deux entretiens verbaux à 12 questions : le premier jour et après 15 séances de traitement.

Résultats

Le taux de participation des manipulateurs était de 76 % (10 réponses sur 13 questionnaires). Tous les soignants interrogés soulignaient l’importance de la relation soignant–soigné et leur rôle capital dans la communication avec le soigné. La responsabilité et la satisfaction représentaient les deux sentiments dominants de cette relation, retrouvée dans respectivement 90 % et 80 % des réponses. Tous les participants répondaient que la charge du travail constituait le handicap majeur à une relation optimale et entraîne une détérioration de l’aspect relationnel du métier du manipulateur avec un sentiment d’épuisement professionnelle retrouvé dans 60 % des cas. Quatre-vingt-cinq pour cent des patients étaient satisfait de leur relation avec les soignants. Nous avons noté une amélioration de la communication et de l’aspect relationnel avec les soignants entre le premier jour et la 15e séance de traitement dans tous les cas.

Conclusion

La relation soignant–soigné est un point incontournable dans la qualité du soin et joue un rôle fondamental pour l’accompagnement des patients cancéreux au cours de radiothérapie. Il paraît capital, à la lumière de cette étude, d’insister sur la formation spécifique des soignants pour ce sujet.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2018  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 22 - N° 6-7

P. 738-739 - octobre 2018 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Charge de travail des manipulateurs en radiothérapie dans une unité d’accélérateur linéaire
  • R. Wali, N. Fourati, W. Mnejja, L. Farhat, Z. Fessi, W. Siala, J. Daoud
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Délégation des imageries de positionnement aux manipulateurs : expérience marocaine
  • A. Naim, J. Nguenfiri, M. Dahak

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.