Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Vers une nouvelle nosographie des troubles psychiques post-traumatiques : intérêts et limites - 01/03/19

Towards a new nosography of post-traumatic psychic disorders: Interests and limits

Doi : 10.1016/j.ejtd.2019.02.002 
Y. Auxéméry
 Service médical de psychologie clinique appliquée à l’aéronautique, hôpital d’instruction des armées Percy, 101, avenue Henri-Barbusse 92140 Clamart, France 

En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el vendredi 01 mars 2019
@@150161a@@@@150161b@@

Résumé

Problématique

Les troubles psychiques post-traumatiques ne se résument pas à l’unique trouble de stress post-traumatique ! La complexité des conséquences psychiques des traumatismes psychiques entraîne souvent des retards de soins et/ou des indemnisations partielles des dommages éprouvés. Pourvoyeuse de tableaux cliniques sévères, l’intrication de nombreux symptômes est parfois confusiogène à tel point que l’origine traumatique des souffrances reste masquée par d’autres difficultés davantage apparentes. Or, seule la reconnaissance précise de la situation clinique dans son ensemble permettra de mettre en œuvre les soins les plus adaptés, et les plus diligents, afin d’améliorer le pronostic.

Objectifs

Nos objectifs sont de formaliser une analyse clinique globale et précise, utile à l’activité clinique de soin et expertale ainsi qu’à la recherche clinique et, plus globalement, à la conception que nous pouvons avoir du traumatisme psychique comme de ses conséquences cliniques. Nous souhaitons surtout préciser les liens et ordonnancements des symptômes au plan séméiologique. Enfin, il s’agit de proposer une classification au format didactique pour toucher le plus grand nombre de soignants et de chercheurs.

Méthodologie

Grâce à un point de vue socio-anthropologique, nous abordons l’origine et les modifications définitoires de l’« état de stress post-traumatique » dans la classification diagnostique et statistique des troubles psychiques, du DSM-I au DSM-5, afin de mieux comprendre les descriptions actuelles et, en cerner les limites. Puis, en nous basant sur notre expérience clinique enrichie des données de la littérature internationale, nous proposons une définition précise du traumatisme psychique suivie d’une nouvelle nosographie des troubles psychiques post-traumatiques, nouvelle au sens où elle apparaît plus détaillée et dynamique que toutes celles portées à notre connaissance.

Résultats

Après définition du traumatisme psychique, de la réaction clinique immédiate et des symptômes cardinaux chroniques, nous détaillons les formes cliniques thymiques, anxieuses et psychotiques des troubles psychiques post-traumatiques. Nous mentionnons les expressions somatoformes, les conséquences psychosomatiques et somatiques (avec implications d’un traumatisme crânien éventuel), avant de préciser le retentissement traumatique sur les fonctions instinctuelles, les conduites, l’organisation de la personnalité, et, les capacités d’adaptation professionnelles et privées.

Discussion

N’oublions jamais que la grande majorité des recherches scientifiques ont, dans le champ médicopsychologique, visée à faciliter le parcours thérapeutique. Ici, au plus proche de chaque patient, une approche uniquement classificatoire semble insuffisante. Voilà pourquoi nous associons à l’évaluation clinique séméiologique d’autres perspectives telles les approches dimensionnelles et psychodynamiques qui permettent d’affiner l’analyse. De généralités classificatoires à une situation clinique singulière, de principes globaux référencés au stress à une démarche centrée sur le trauma éprouvé par un individu, deux mondes peuvent se rejoindre du côté de la subjectivité. Si l’un des objectifs initiaux des classifications internationales était de diminuer la « subjectivité diagnostique » en psychiatrie, les entités nosographiques n’en demeurent pourtant pas moins changeantes d’une réédition à l’autre, traduisant ce que nous appelons la « subjectivité sociétale ». La validité des diagnostics pourrait malgré tout se majorer à l’avenir par la caractérisation de biomarqueurs sans que nous puissions toutefois savoir si la démarche clinique en serait véritablement bouleversée. La clinique actuelle s’inscrit toujours au cœur d’une pratique concrète aux confins de la transmission d’un savoir d’une génération de praticiens à l’autre et, chez un même thérapeute, d’une expérience changeante en fonction des patients rencontrés. Comment rendre alors compte d’autre chose que d’une expérience éminemment singulière ? Les problématiques sont vastes et la méthodologie dite « scientifique » en référence aux usages du moment pourrait apparaître insuffisante. Au-delà d’une psychiatrie virtuelle, qu’elle soit uniquement administrative ou uniquement neurobiologique, nos modèles se doivent également d’être utiles autant à la transmission de l’expérience clinique qu’à une refonte des paradigmes de la recherche scientifique.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Abstract

Background

Post-traumatic stress disorder is not just about post-traumatic stress disorder! The complexity of the psychic consequences of psychological trauma often results in delayed care and/or partial compensation for the damage suffered. Providing for severe clinical presentations, the interlinking of many symptoms is sometimes confusing to such an extent that the traumatic origin of the suffering remains masked by other more apparent difficulties. However, only the precise recognition of the clinical situation as a whole picture make it possible to implement the most appropriate and most diligent care in order to improve the prognosis.

Objectives

Our objectives are to formalize a global and precise clinical analysis, useful to the clinical activity of care and expert as well as to clinical research and, more generally, to the conception that we can have of the psychic traumatism as its clinical consequences. We especially wish to specify the links and sequencing of the symptoms at the semiological level. Finally, it is a question of proposing a classification in didactic format to reach the greatest number of caregivers and clinical researchers.

Methodology

From a socio-anthropological point of view, we address the origin and definitional modifications of “post-traumatic stress disorder” in the diagnostic and statistical classification of psychic disorders, from DSM-I to DSM-5, in order to better understand the current description and to define its limits. Then, based on our clinical experience enriched with data from international literature, we propose a precise definition of psychic trauma followed by a new nosography of post-traumatic psychic disorders, new in the sense that it appears more detailed and dynamic than all those brought to our knowledge.

Results

After defining the psychic trauma, the immediate clinical reaction and the chronic cardinal symptoms, we detail the mood, anxious and psychotic clinical forms of post-traumatic psychic disorders. We mention somatoform expressions, psychosomatic and somatic consequences (with implications of possible traumatic brain injury), before specifying the traumatic impact on instinctual functions, behaviors, personality organization, and coping abilities (professional and private).

Discussion

Let us never forget that the vast majority of scientific research has, in the medical-psychological field, aimed at facilitating the therapeutic course. Here, closer to each patient, a classification-only approach seems insufficient. This is why we associate other semiological clinical evaluations with other perspectives such as the dimensional and psychodynamic approaches. From classificatory generalities to a singular clinical situation, from global principles referenced to stress to an approach centered on the trauma experienced by an individual, two worlds can meet on the side of subjectivity. If one of the initial objectives of the international classifications was to reduce the “diagnostic subjectivity” in psychiatry, the nosographic entities nevertheless remain changeable from one reprint to another, reflecting what we call the “societal subjectivity”. The validity of diagnoses could still increase in the future by the characterization of biomarkers, although we cannot know if the clinical approach would be truly upset. The current clinical practice is always resulting from the transmission of knowledge from one generation of practitioners to another and, in the same therapist, from a changing experience according to the patients encountered. The issues are vast and the so-called “scientific” methodology with reference to the uses of the moment could appear insufficient. Beyond a virtual psychiatry, whether it is solely administrative or neurobiological alone, our models must also be useful both for the transmission of clinical experience and for a revision of the paradigms of scientific research.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme psychique, Trouble de stress post-traumatique, Troubles psychiques post-traumatiques, Nosographie, Anthropologie, Sociologie

Keywords : Psychological trauma, Post-traumatic stress disorder, Post traumatic psychic disorders, Nosography, Anthropology, Sociology


Esquema


© 2019  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.