Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Herpèsvirus humain 8 : aspects virologiques, épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques - 05/03/19

[8-070-B-20]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(19)64861-1 
A. Jary a, b,  : Assistante hospitalo-universitaire, N. Dupin c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, V. Calvez a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, A.-G. Marcelin a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de virologie, Bâtiment CERVI, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles Foix, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
b Sorbonne Université, Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Institut Pierre-Louis d'épidémiologie et de santé publique (Unité mixte de recherche en santé [UMRS] 1136), 56, boulevard Vincent-Auriol, 75013 Paris, France 
c Service de dermatologie, Hôpital Tarnier, Groupe Hospitalier Cochin-Port-Royal, 89, rue d'Assas, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 12
Iconografías 4
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

L'herpèsvirus humain de type 8 (HHV-8) ou Kaposi's sarcoma-associated herpesvirus est un virus oncogène appartenant à la famille des Herpesviridae, à la sous-famille des Gammaherpesvirinae et au genre Rhadinovirus. Il est le seul virus de ce genre actuellement isolé chez l'Homme. C'est un virus à acide désoxyribonucléique double brin linéaire, à capside icosaédrique et enveloppé. Son génome comporte 90 cadres ouverts de lecture (ORF) ; 66 sont des gènes conservés au sein de la famille des Herpesviridae et 15 (K1 à K15) sont des gènes spécifiques à HHV-8 et à d'autres Rhadinovirus. De manière similaire à tous les Herpesviridae, le cycle viral de l'HHV-8 comporte une phase lytique (brève) et une phase de latence. Lors de cette dernière phase, le génome de l'HHV-8 est sous forme épisomale à l'intérieur des noyaux des cellules infectées et seule une petite fraction des gènes de latence est exprimée, principalement latency-associated nuclear antigen-1 (LANA-1), v-cyclin et FLICE-inhibitor protein (v-FLIP). Ce virus n'est pas ubiquitaire, la séroprévalence et le mode de contamination diffèrent en fonction des zones géographiques. En Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest, la séroprévalence est de l'ordre de moins de 5 %. Néanmoins dans la population homosexuelle masculine, cette prévalence peut atteindre 30 à 60 % et le risque de transmission semble lié aux pratiques sexuelles. A contrario, dans les zones de forte endémie (Afrique centrale et de l'Est), environ 50 % de la population sont infectés par le virus, avec une contamination principalement dans la petite enfance. La salive semble jouer un rôle majeur dans la transmission virale. L'HHV-8 a été décrit comme étant l'agent étiologique de toutes les formes de maladie de Kaposi (classique, endémique, iatrogénique et épidémique) où il est retrouvé principalement sous forme latente. Il a par ailleurs été associé à d'autres pathologies malignes telles que le lymphome primitif des séreuses ou à certains cas de maladie de Castleman multicentrique (MCM).

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Herpèsvirus humain 8, KSHV, Rhadinovirus, Virus oncogène, Cellules fusiformes, Maladie de Kaposi, Lymphome primitif des séreuses, Maladie de Castleman multicentrique


Esquema


© 2019  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Infections à herpèsvirus humains 6 et 7
  • H. Agut, A. Gautheret-Dejean, P. Bonnafous
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Infections à polyomavirus
  • V. Foulongne

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.