Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Ponction-biopsie hépatique : techniques, incidents, accidents - 10/01/20

[7-010-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(19)92312-6 
J.-F. Cadranel a, , J.-B. Nousbaum b
a Service d'hépato-gastro-entérologie et de nutrition, Centre hospitalier Laennec, boulevard Laennec, 60100 Creil, France 
b Service d'hépato-gastro-entérologie, Centre hospitalier universitaire la Cavale-blanche, boulevard Tanguy-Prigent, 29609 Brest cedex, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el samedi 11 janvier 2020

Résumé

L'examen anatomopathologique d'un fragment de foie obtenu par ponction-biopsie hépatique (PBH) reste un élément essentiel pour le diagnostic de nombreuses maladies du foie. Les modalités de réalisation de la PBH se sont modifiées au cours des 20 dernières années du fait notamment du développement de l'utilisation de l'échographie abdominale et de l'utilisation des moyens non invasifs d'évaluation de la fibrose hépatique. La PBH est un geste invasif, non exempt de complications, pour lequel le bénéfice individuel pour le patient doit être mis en balance avec les risques possibles de cet examen. La PBH reste indiquée lorsque le bénéfice des renseignements escomptés dépasse les risques de l'examen, lorsqu'un diagnostic est nécessaire, lorsque l'établissement d'un pronostic ne peut être obtenu autrement que par l'examen anatomopathologique du foie, enfin lorsqu'une décision thérapeutique dépend des résultats anatomopathologiques. Les contre-indications absolues à une PBH par voie transpariétale sont l'absence de coopération du patient et l'existence de troubles de l'hémostase notamment. Les principales indications de la PBH ont évolué avec le temps. Le nombre de PBH est passé de 16 000 en 1997 à moins de 9000 en 2009. La PBH n'est plus utilisée depuis l'universalisation du traitement des patients atteints d'hépatite chronique C du fait de la fiabilité des outils non invasifs destinés à l'évaluation de la fibrose hépatique. La PBH peut être utile lorsqu'il existe une comorbidité et/ou en cas de discordance dans l'évaluation de la fibrose entre les tests sériques et l'élastométrie. La PBH reste très utile en cas d'hépatite chronique B pour apprécier les lésions nécro-inflammatoires et de fibrose, cependant, l'évaluation non invasive de la fibrose est mieux validée dans cette indication. La PBH reste indispensable au diagnostic de stéatohépatite non alcoolique et d'hépatite auto-immune. Une surveillance dans les 4 à 6heures succédant la PBH est indispensable, 90 % des complications de la PBH survenant dans ce délai. Les complications fréquentes de la PBH sont les douleurs abdominales cédant le plus souvent aux antalgiques de palier 1 et le malaise vagal. Les complications majeures sont l'hémorragie intrapéritonéale, l'hématome, la péritonite biliaire, la perforation d'un organe creux et le pneumothorax, tous diminués par l'utilisation d'un guidage échographique. Le risque de décès reste faible et est lié exclusivement aux complications hémorragiques. La fréquence des complications sévères augmente avec le nombre de passages. La persistance d'une douleur importante, son intensité, doivent conduire à la réalisation rapide d'un bilan sanguin et d'une échographie abdominale pour déterminer le type de complications.


Mots-clés : Ponction-biopsie hépatique par voie transpariétale, Ponction-biopsie hépatique par voie transjugulaire, Hémopéritoine, Complications hémorragiques, Hépatite B, Hépatite C, Maladie chronique du foie


Esquema


© 2019  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.