Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Morbi-mortalité précoce des fractures de l’odontoïde après 70 ans - 25/02/20

Early mortality and morbidity of odontoid fractures after 70 years of age

Doi : 10.1016/j.rcot.2020.02.007 
Jeremy Allia , Hugo Darmanté, Laurent Barresi, Fernand De Peretti, Christophe Trojani, Nicolas Bronsard
 Service de chirurgie orthopédique-traumatologique-chirurgie vertébrale, institut universitaire locomoteur et du sport, hôpital Pasteur 2, CHU de Nice, 30, avenue voie Romaine, 06100 Nice, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el mardi 25 février 2020

Résumé

Introduction

Les fractures de l’odontoïde sont très fréquentes chez les personnes âgées et leur mortalité est élevée. Le but de cette étude est d’évaluer le traitement conservateur des fractures de l’odontoïde non déplacées et le traitement chirurgical des fractures déplacées chez les patients âgés de plus de 70 ans. L’hypothèse est que la mortalité précoce des fractures déplacées est supérieure à celle des fractures non déplacées.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude observationnelle monocentrique rétrospective incluant les fractures de l’odontoïde (type II de la classification d’Anderson et d’Alonzo), chez les patients de plus de 70 ans, entre 2014 et 2017. Un traitement orthopédique avec une immobilisation rigide pendant 3 mois était proposé en cas de déplacement<2mm (fracture non déplacée), et un vissage antérieur en cas de déplacement>2mm (fracture déplacée). Le critère de jugement principal était le taux de mortalité à 3 mois. Nous avons inclus 79 patients (46 femmes) avec un âge moyen de 85 ans (70–105).

Résultats

La mortalité globale à 3 mois de la cohorte était de 27 et de 30 % évaluée à 1 an. Trente-six patients présentaient une fracture non déplacée et bénéficiaient d’un traitement orthopédique. Dans ce groupe, on observait 11 % de décès à 3 mois. Quarante-trois patients présentaient une fracture déplacée : 17 patients étaient opérés par vissage antérieur ; 20 étaient contre-indiqués à la chirurgie et 6 décédaient dans les 24 premières heures. Dans ce groupe, on observait 40 % de décès à 3 mois : trois patients sur les 17 opérés par complication respiratoire postopératoire ; huit patients sur les 20 contre-indiqués en plus des six décès immédiats.

Discussion

Cette étude confirme la morbi-mortalité précoce élevée des fractures de l’odontoïde. Cette étude montre un taux de mortalité significativement plus élevé en cas de fracture déplacée, confirmant ainsi l’hypothèse des auteurs. Le taux de mortalité est particulièrement élevé si les patients sont contre-indiqués pour la chirurgie. Cette étude montre enfin un taux élevé de complications respiratoires après ostéosynthèse par voie antérieure.

Conclusion

À la lumière des résultats de cette étude, il apparaît nécessaire de comparer, pour les fractures déplacées, le traitement orthopédique au traitement chirurgical, et au sein du groupe de patients opérés, la voie antérieure à la voie postérieure.

Niveau de preuve

IV.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Fracture de l’odontoïde, Personnes âgés, Mortalité, Vissage antérieur, Traitement conservateur


Esquema


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.