Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Analyse critique - L’évaluation de la mobilité cervicale n’améliore pas l’efficacité d’une manipulation cervicale - 07/04/08

Doi : KIN-02-2006-00-50-1111-101019-200601448 

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

RÉSUMÉ DE HAAS M, GROUPP E, PANZER D, PARTNA L, LUMSDEN S, AICKIN M.

Efficacity of cervical endplay assessment as an indicator for spinal manipulation. Spine 2003;28:1091-6.

Préparé par Chris Maher, membre du Comité Éditorial.

Question : L’évaluation de l’amplitude cervicale améliore-t-elle l’efficacité à court terme d’une manipulation cervicale ?

Type d’étude : Essai randomisé d’un test diagnostic. Allocation cachée et patients, évaluateurs et thérapeutes ignorant les résultats du test diagnostic.

Recrutement : Patients en consultation externe de kinésithérapie aux USA.

Patients : 108 patients présentant une cervicalgie ont été testés (inclusions : patients de plus de 18 ans présentant une douleur minimale de 10 sur une échelle de douleur de 100 mm et n’ayant pas de contre-indication à une manipulation). 104 furent inclus sans interruption de traitement ni abandon du suivi. Cinq patients ont été exclus après la randomisation du fait de la première analyse et deux autres du fait de la seconde car il a été alors découvert qu’ils ne remplissaient pas les critères d’inclusion.

Interventions : Deux kinésithérapeutes entraînés ont évalué la mobilité cervicale des patients qui par la suite ont bénéficié d’une manipulation par un praticien ignorant les résultats du test. Dans les deux groupes, le praticien a reçu de l’expérimentateur des instructions précises sur le traitement à réaliser. Dans le groupe-test, le traitement reposait sur l’évaluation de la mobilité cervicale réalisée. Dans le groupe témoin, le traitement était basé sur des données d’amplitude aléatoires générées par un ordinateur.

Évolution : La première évaluation concernait la douleur cervicale immédiatement après la manipulation. La seconde prenait en considération la raideur cervicale après traitement ainsi que la raideur et la douleur vespérales (résultats sur une échelle de 0 à 100 points).

Résultats : Les deux groupes ont présenté une réduction immédiate de la douleur et de la raideur de l’ordre de 40 % mais il n’y avait aucune différence significative, clinique ou statistique, entre les deux groupes. Les différences entre les moyennes des groupes (intervalle de confiance : 95 %) présentaient les résultats suivants : douleur immédiate : 0 points (-7 à 7) ; raideur immédiate : 1 point (-8,5 à 6,5) ; douleur vespérale : -1,3 points (-11,1 à 8,5) ; raideur vespérale 3,7 points (-14,8 à 7,4). Les résultats négatifs correspondent à une réduction plus importante dans le groupe témoin.

Conclusion : Faire reposer une manipulation cervicale sur l’évaluation préliminaire de la mobilité cervicale n’améliore pas l’évolution à court terme après une seule séance de traitement.

(Les moyennes et les intervalles de confiance ont été calculés par Chris Maher d’après les données notées sur papier).


Esquema



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 6 - N° 50

P. 17 - février 2006 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Compte-rendu de congrès - Premières rencontres de l’Institut du sein Paris
  • Jean-Claude Ferrandez
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Les réseaux bronchiolite sont utiles - Les réseaux bronchiolite sont utiles
  • Pierre Trudelle

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.