Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Le Tai Chi : un programme d’exercices sans danger pour les sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde, mais sans efficacité démontrée - 07/04/08

Doi : KIN-04-2006-00-52-1111-101019-200603025 

Resumen

Résumé de Han A, Robinson V, Judd M, Taixiang W, Wells G, Tugwell P.

Tai Chi pour Treating Rheumatoid Arthritis. The Cochrane Library, 3 – 2004. Préparé par Gro Jamtvedt et Kare Birger Hagen, CAP Ed.

Question : Le Tai Chi est-il efficace et sans danger pour le traitement des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ?

Protocole d’étude : Revue systématique d’essais contrôlés randomisés ou contrôlés chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Interventions : Programmes d’exercices de Tai Chi ou intégrant la philosophie Tai Chi, des groupes témoins ne recevant pas de traitement, un traitement placebo ou un autre type de traitement.

Mesures : Cotation OMERACT 1993 et tolérance évaluée par le taux de sortie.

Résultats : Trois études contrôlées randomisées et une étude contrôlée incluant un total de 206 participants étaient retenues. Sur une échelle de qualité méthodologique de 0 (plus mauvaise) à 5 (meilleure), la notation était de 0 pour trois études et de 1 pour la dernière. Les différentes échelles d’évaluation du niveau d’activité de la maladie – activités de la vie courante, auto-évaluation globale, nombre d’articulations douloureuses (2,45 articulations, 95 % IC -0,45 à 5,36) – ne montraient pas d’effet significatif des programmes d’exercices Tai Chi. Pour l’amplitude articulaire, les sujets faisant des exercices Tai Chi montraient une amélioration significative au niveau de la flexion plantaire de la cheville (24,00°, 95 % IC 3,34 à 44,66). Les groupes témoins montraient un taux de sortie significativement plus élevé (RR 0,97, 95 % IC 0,19 à 0,72). Par comparaison aux sujets effectuant un programme traditionnel d’exercices et de repos, les sujets participant aux programmes Tai Chi avaient un niveau de participation et de satisfaction plus élevé à la fois immédiatement après avoir terminé leur programme et après un suivi de quatre mois.

Conclusion : Les résultats du Tai Chi suggèrent que cette méthode n’aggrave pas la symptomatologie de la polyarthrite rhumatoïde. Les amplitudes articulaires du membre inférieur semblent être augmentées, particulièrement au niveau de la cheville, mais les résultats de ces quatre études de qualité méthodologique aléatoire sont à prendre avec précaution et ne permettent pas de confirmer une efficacité du Tai Chi.




© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 6 - N° 52

P. 13 - avril 2006 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • 5e congrès annuel de la Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD) à Paris-La Villette
  • Marilys Gazave
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Tous autour de la scoliose
  • Michel Gedda

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.