Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Embolie pulmonaire aiguë chez les patients atteints de COVID-19, une étude rétrospective multicentrique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.308 
A.M. Hamid 1, , L. Mourtada 2, R. Barake 3, T.R. Trimech 3, L.E. Nay 3, G. Cherif 3, S. Montagnon 4, J. Haussman 5, I. Allard 6, B. Ajlani 3, S. Chayeb 3, H. Laize 3, A. Achkar 7
1 Service de cardio-pneumologie, Collège de médecine des hôpitaux de Paris, service de pneumologie, hôpital Foch, Suresnes, France 
2 Service de pneumologie, Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
3 Service de cardio-pneumologie, Rambouillet, France 
4 Service des urgences, Rambouillet, France 
5 Service de radiologie, Rambouillet, France 
6 Unité de COVID, Rambouillet, France 
7 Service de pneumologie, Vernon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Resumen

Introduction

COVID-19 peut avoir un effet thrombogène, la survenue de l’embolie pulmonaire aiguë a été signalée au cours de cette maladie.

Objectif

Décrire la fréquence de l’embolie pulmonaire (EP), ses caractéristiques cliniques chez les patients atteints de COVID-19, et identifier ses facteurs de risque. Étude rétrospective multicentrique.

Méthodes

Tous les patients de deux hôpitaux, qui ont été admis entre le 27 mars et le 27 avril 2020, et dont la COVID-19 a été confirmée, ont été inclus. Analyse des données cliniques, biologiques et radiologiques des patients chez qui une EP avait été diagnostiquée dans la première semaine d’hospitalisation.

Résultats

Le COVID-19 a été confirmé chez 306 patients : 248 ont été hospitalisés, et 58 ont été renvoyés à domicile. 176 ont subi un scanner thoracique, 50 ont subi un angioscanner pour une suspicion d’EP. Ce diagnostic a été confirmé chez 10 patients, 9 aux urgences, 1 au cinquième jour lors d’une détérioration malgré une héparine de bas poids moléculaire (HBPM) préventive. L’EP était segmentaire/sous-segmentaire chez 7 patients (70 %). Les patients ont été traités à l’HBPM. Neuf ont eu une amélioration, 1 patient est décédé. Cinq patients présentaient des facteurs de risque de maladie thromboembolique (MTE), 1 patient présentait une prolongation du TCA et un anticoagulant circulant anti-lupique.

Conclusion

La fréquence des EP chez les patients atteints de COVID 19 était élevée (20 %). Le diagnostic et le traitement précoces des HBPM semblent améliorer les résultats. L’indication d’une dose plus élevée de thromboprophylaxie devrait être discutée. Les facteurs de risque de MTE et l’hypercoagulabilité due à l’infection virale entraînent un dysfonctionnement des cellules endothéliales et des effets microangiopathiques.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2020  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 13 - N° 1

P. 146 - janvier 2021 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Impact de la maladie du COVID-19 sur la santé mentale du personnel hospitalier tunisien
  • M.M. Hamoudi, R. Gargouri, N. Bahloul, N. Kallel, A. Kotti, W. Ketata, W. Feki, I. Yangui, H. Ayadi, S. Kammoun
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Associations entre la dyspnée dans la vie quotidienne liée à l’obésité, l’évaluation respiratoire et la composition corporelle analysée par absorptiométrie biphotonique à rayons X : étude prospective chez 130 patients candidats à une chirurgie bariatrique
  • J. Hagenburg, E. Bertin, J.H. Salmon, J.M. Perotin-Collard, S. Dury, F. Lebargy, G. Deslee, C. Launois

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.