Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Prise en charge des patients atteints de maladies rhumatismales pendant la pandémie de COVID-19 : la Société française de rhumatologie répond aux questions fréquentes posées jusqu’en mai 2020 - 30/01/21

Doi : 10.1016/j.rhum.2021.01.013 
Christophe Richez a, René-Marc Flipo b, Francis Berenbaum c, Alain Cantagrel d, Pascal Claudepierre e, Françoise Debiais f, Philippe Dieudé g, Philippe Goupille h, Christian Roux i, Thierry Schaeverbeke a, Daniel Wendling j, Thao Pham k, Thierry Thomas l, m,
a FHU ACRONIM, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 
b Service de rhumatologie, centre hospitalier régional universitaire de Lille, hôpital Roger-Salengro, rue du Professeur Émile-Laine, 59037 Lille cedex, France 
c Service de rhumatologie, CHU de Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg Saint-Antoine, 755571 Paris cedex 12, France 
d Service de rhumatologie, CHU de Toulouse, Hôpital Purpan, place du Docteur Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 
e Service de rhumatologie, CHU de Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 
f Service de rhumatologie, CHU, 2, rue de la Milétrie, BP 577, 86021 Poitiers cedex, France 
g Service de rhumatologie, groupe hospitalier universitaire Bichat–Claude Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
h Service de rhumatologie, centre hospitalier régional universitaire de Tours, hôpital Trousseau, 37044 Tours cedex 9, France 
i Service de rhumatologie, CHU de Cochin, 27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 
j Service de rhumatologie, CHU de Jean-Minjoz, 1, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 
k Service de rhumatologie, CHU de Sainte-Marguerite, 270, boulevard de Sainte-Marguerite, 13274 Marseille cedex 9, France 
l Department of Rheumatology, CHU de Saint-Étienne, Hôpital Nord, Saint-Étienne, France 
m Inserm U1059, université de Lyon, université Jean-Monnet, Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el Saturday 30 January 2021
This article has been published in an issue click here to access

Resumen

Points essentiels

La SFR a sélectionné les questions les plus critiques auxquelles sont confrontés les rhumatologues dans la prise en charge de leurs patients atteints de maladies rhumatismales pendant la pandémie de COVID-19.
Un groupe de 10 experts composé de membres du conseil de la SFR et du Club rhumatismes et inflammations (CRI) a proposé des réponses basées sur l’état des connaissances au mois de mai 2020.
La plupart du temps, il n’y a aucune contre-indication à la mise en place ou à la poursuite d’un traitement par anti-inflammatoires ou DMARD.
En cas de signes suggérant une infection (par le coronavirus ou autre), les traitements doivent être arrêtés, puis rétablis si nécessaire après une période de deux semaines sans aucun symptôme.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Résumé

Contexte : les rhumatologues doivent composer avec la pandémie de COVID-19 dans la prise en charge de leurs patients, ce qui a soulevé de nombreuses interrogations sur l’utilisation des anti-inflammatoires et des traitements de fond antirhumatismaux (DMARD). La Société française de rhumatologie (SFR) a sélectionné les questions les plus critiques pour la pratique quotidienne d’un rhumatologue et un groupe de 10 experts composé de membres du conseil de la SFR et du Club rhumatismes et inflammations (CRI) a proposé des réponses basées sur l’état des connaissances au mois de mai 2020. Procédure fondamentale : lorsque les 18 premières questions et déclarations ont été mises à disposition, 1400 personnes ont consulté la liste des questions fréquemment posées entre le 31 mars et le 12 avril 2020. Seize questions supplémentaires ont ainsi été transmises à la SFR et le conseil y a répondu. Une revue complémentaire a été organisée par e-mail et visioconférence, notamment pour actualiser les déclarations. Cinq des questions, jugées scientifiquement pertinentes, ont été ajoutées à ce document. Chaque réponse a reçu une note finale de 0 à 10, 0 correspondant à l’absence totale d’accord et 10, à un accord sans réserve. La valeur moyenne des votes obtenus par chaque question est présentée comme le degré d’accord (DA) à la suite de chaque réponse. Date de la dernière mise à jour de ce document : 17 avril 2020. Principales observations : selon la littérature scientifique publiée, il n’y a la plupart du temps aucune contre-indication à la mise en place ou à la poursuite d’un traitement par anti-inflammatoires ou DMARD. En cas de signes suggérant une infection (par le coronavirus ou autre), les traitements doivent être arrêtés, puis rétablis si nécessaire après une période de deux semaines sans aucun symptôme. Quelques indices suggèrent que les personnes prenant une dose immunosuppressive de corticoïdes présentent un risque accru de développer une forme sévère de COVID-19. Les infiltrations intra-articulaires de glucocorticoïdes sont autorisées lorsqu’il n’existe pas d’alternative thérapeutique raisonnable et sous réserve de précautions protégeant le patient et le praticien d’une contamination virale, ce qui inclut une information appropriée du patient. Principales conclusions : les données disponibles sur la prise en charge des patients atteints de maladies rhumatismales pendant la pandémie de COVID-19 sont rassurantes et favorables à la poursuite ou à l’instauration de traitements symptomatiques et spécifiques, l’objectif principal demeurant le contrôle de ces maladies même en temps de pandémie.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : COVID-19, Maladies rhumatismales, Traitement, Système de santé


Esquema

Résultats : réponses aux questions les plus fréquentes

 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2021  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.