Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Republication de : Antalgiques et arythmies en lien avec un allongement du QT : attention avec certains opioïdes ! - 17/02/21

Reprint of: Opioid analgesics and arrythmia caused by QTc prolongation: Caution with some opioids!

Doi : 10.1016/j.jeurea.2021.01.004 
Jacques Pouymayou a, , Virginie Piano b, Nolwenn Astruc c
a IUCT-oncopole, institut Claudius-Regaud, 1, avenue Irene Joliot-Curie, 31059 toulouse cedex 9, France 
b Centre hospitalier la Dracenie de Draguignan, route de Montferrat, BP249, 83007 Draguignan cedex, France 
c Consultation douleur chronique, centre hospitalier des Pays de Morlaix, 15, rue Kersaint-Gilly, BP 97237, 29672 Morlaix cedex, France 

*Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el Wednesday 17 February 2021
This article has been published in an issue click here to access

Résumé

Les opioïdes, qu’ils soient prescrits dans la prise en charge de la douleur ou dans la substitution opiacée, ont fait largement la preuve de leur utilité. Toutefois, un usage prudent de ces molécules doit se faire en posant judicieusement l’indication et en prenant en en compte de l’ensemble de leurs effets indésirables. Des publications récentes se sont également penchées sur les risques cardiovasculaires et plus particulièrement sur le risque d’allongement du QT. Une modification à la hausse de ce paramètre cardiaque peut exposer certains patients à des risques de Torsades de Pointes, de fibrillation ventriculaire et, dans les cas les plus graves, à une mort par arrêt cardiaque. Dans une revue de la littérature datée de 2018, des auteurs se sont intéressés au risque d’allongement du QT en lien avec différents opioïdes en distinguant 3 niveaux de risque : méthadone (molécule la plus à risque), oxycodone et tramadol (molécules à risque intermédiaire), buprénorphine et morphine (molécules les moins à risque). Malgré des données parfois contradictoires, le risque cardiovasculaire apparaît comme un critère de choix des opioïdes que nous prescrivons. En pratique, il semble préférable de privilégier les molécules les moins à risque, comme la morphine. Il est suggéré d’éviter autant que possible les associations avec d’autres médicaments allongeant l’intervalle QT et d’éviter les molécules opioïdes dont le métabolisme par les cytochromes est variable, comme l’oxycodone. La présence de facteurs de risque ne doit pas être un frein à l’utilisation d’opioïdes antalgiques si leur prescription s’avère indispensable pour les patients. Avec la mise à disposition prochaine de la méthadone dans le domaine de la douleur, il peut être utile de rappeler la pertinence de réaliser avec cette molécule : un ECG à l’admission et un autre dans les 30 jours qui suivent seulement pour les patients qui présentent un risque significatif ; des ECG annuels complémentaires ou lorsque la posologie dépasse 120mg de méthadone par jour.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Summary

Opioids, used in pain management or in opioid substitution, have broadened the evidence for their usefulness. However, theses molecules must be used carefully, choosing wisely their indication and taking in account their side effect profile. Recent publications have also focused on the opioids cardiovascular risk and more specifically on the risk of QTc prolongation. An increase in QTc interval can expose some patients to Torsades de Pointes, to ventricular fibrillation and, for the more severe cases, to death from cardiac arrest. In a literature review published in 2018, authors have distinguished opioids in 3 categories, depending of their risk on QTc Prolongation: methadone (most risky molecule), oxycodone and tramadol (intermediate risk molecules), buprenorphine and morphine (least risky molecules). Despite contradictory data, the cardiovascular risk must be taken in account when choosing which opioid to prescribe. In clinical practice, it seems preferable to use the least risky molecules like morphine. It is also suggested to avoid as much as possible combination with other drugs prolonging QTc interval and avoid opioids metabolized by cytochrome, such as oxycodone. The presence of risk factors should not be a brake to opioid analgesics if their prescription is essential for the patients. In France, with the future commercialization of methadone in pain management, it can be useful to remind: to realize an electrocardiogram at the initiation and another after 30 days of treatment for patients having a significant risk; to realize annual complementary electrocardiogram or when the methadone dose exceed 120mg per day.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Opioïdes faibles, Opioïdes forts, Allongement QTc, Risque cardiovasculaire

Keywords : Weak opioids, Strong Opioids, QTc Prolongation, Cardiovascular risk


Esquema


 Cet article a été initialement publié dans la revue Flyer, septembre 2020, numéro 78. Nous remercions l’éditeur, la rédaction de la revue Flyer ainsi que les auteurs de nous avoir donnée l’autorisation de le republier ici.


© 2021  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.