Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Biothérapies dans les rhumatismes inflammatoires - 08/06/21

[27-080-A-12]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(21)81202-7 
J. Damiano  : Professeur au Collège de Médecine des Hôpitaux de Paris, rhumatologue, spécialiste des pathologies du pied et de la cheville, chef de service de rhumatologie, directeur d'enseignement du DIU de podologie à Paris
 Hôpital Saint-Camille, 2, rue des Pères-Camilliens, 94360 Bry-sur-Marne, France 

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 10
Iconografías 1
Vídeos 0
Otros 0

Résumé

Les rhumatismes inflammatoires chroniques tels que la polyarthrite rhumatoïde et les spondyloarthrites, avec le rhumatisme psoriasique, atteignent fréquemment le pied et la cheville. L'arsenal des moyens thérapeutiques chimiques est venu s'enrichir de nouvelles molécules remarquablement efficaces que sont les biothérapies. Leur mise à disposition a représenté une véritable révolution dans la prise en charge des rhumatismes inflammatoires chroniques. Les anti-tumor necrosis factor alpha (anti-TNF-α) ont été les premières biothérapies disponibles. Ils sont indiqués dans certaines formes de polyarthrite rhumatoïde et de spondyloarthrites, actives malgré l'utilisation de traitements conventionnels. Nous disposons actuellement de produits utilisables en perfusion intraveineuse mais également par voie sous-cutanée. Dans la polyarthrite rhumatoïde, d'autres biothérapies sont également disponibles avec l'abatacept (inhibiteur des voies de costimulation entre les cellules présentatrices de l'antigène et les lymphocytes T), le rituximab (anticorps monoclonal inhibant spécifiquement le récepteur CD20 des lymphocytes B) mais aussi le tocilizumab et le sarilumab (inhibiteur du récepteur de l'interleukine 6). L'anakinra est un antagoniste du récepteur de l'interleukine 1 (IL-1), rarement utilisé aujourd'hui. Au cours des spondyloarthrites et plus particulièrement du rhumatisme psoriasique, nous disposons maintenant, en plus des anti-TNF-α, de l'ustékinumab qui est un inhibiteur de l'IL-12 et de l'IL-23 mais aussi du sécukinumab et l'ixékizumab qui inhibent l'IL-17A. La seule indication d'une biothérapie, concernant les pieds, en dehors des rhumatismes inflammatoires chroniques, est représentée par les rares crises de goutte réfractaires aux traitements classiques avec alors une place pour un inhibiteur de l'IL-1, le canakinumab. Les biothérapies nécessitent une prescription hospitalière initiale. Il s'agit de médicaments d'exception, d'un coût très élevé, devant être prescrits par un rhumatologue. Leurs indications sont à connaître et à respecter de même que leurs contre-indications, précautions d'emploi et complications éventuelles, avant tout infectieuses.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Biothérapies, Biosimilaires, Traitements, Rhumatismes inflammatoires, Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Rhumatisme psoriasique, Pied


Esquema


 L'annexe indiquée dans ce PDF est présente dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Pied et cheville rhumatoïdes : actualités
  • M. Bouysset, J. Tebib, M. Bonnin
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Pied des spondyloarthrites
  • J. Damiano

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.