Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Réanimation cardiopulmonaire en milieu hospitalier - 17/06/21

[36-725-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(21)42108-0 
S. Debord-Peguet a, , O. Peguet b, P.-Y. Carry c, P.-Y. Gueugniaud b
a Service de réanimation chirurgicale et déchocage, Département d'anesthésie réanimation, hôpital Édouard-Herriot, CHU de Lyon, 5, place d'Arsonval, 69003 Lyon, France 
b SAMU de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, CHU de Lyon, 5, place d'Arsonval, 69003 Lyon, France 
c Service d'anesthésie réanimation, Hôpital Lyon Sud, CHU de Lyon, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el Friday 18 June 2021

Résumé

Les premières recommandations pour la réanimation cardiopulmonaire ont été édictées par l'American Heart Association en 1974 et actualisées régulièrement jusqu'en 2015. La spécificité de la réanimation cardiopulmonaire intrahospitalière a été reconnue pour la première fois en 1997, ce qui explique le retard pris dans la mise en place de la « chaîne de survie intrahospitalière ». Cette chaîne de survie nécessite une formation avec maintien des compétences du personnel hospitalier aux gestes de réanimation cardiopulmonaire de base et à l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe, une mise à disposition de chariots d'urgence et de défibrillateurs dans différentes zones stratégiques des établissements, une évaluation des pratiques par un comité intrahospitalier, un registre de tels événements. On doit distinguer l'arrêt cardiaque du patient monitoré de celui du patient non monitoré. L'arrêt cardiaque du patient monitoré est celui survenant au bloc opératoire ou lors de soins critiques : il présente des particularités dans le diagnostic et dans le traitement, liées à la présence du monitorage et fréquemment de la ventilation artificielle. En cas d'arrêt cardiaque lié à un surdosage en anesthésiques locaux au cours d'une anesthésie locorégionale chez un patient non ventilé, des traitements « spécifiques » sont maintenant proposés. L'arrêt cardiaque du patient non monitoré s'inscrit dans l'algorithme thérapeutique général de l'arrêt cardiaque extrahospitalier. En revanche, il soulève un véritable problème de politique médicale par le biais de la mise en application de la chaîne de survie intrahospitalière préconisée dans les recommandations internationales et nationales.


Mots-clés : Arrêt cardiaque, Réanimation cardiopulmonaire intrahospitalière, Chaîne de survie, Bloc opératoire


Esquema


© 2021  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Physiologie de la douleur : aspects psychophysiologiques et mécanismes périphériques
  • D. Le Bars, A. Mouraux, L. Plaghki

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.