Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Kyste osseux anévrismal - 27/07/21

[14-771]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(21)44854-0 
J. Cottalorda  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Louahem : Praticien hospitalier, C. Jeandel : Assistant hospitalo-universitaire, M. Delpont : Praticien hospitalier
 Service d'orthopédie infantile, Hôpital Lapeyronie, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier Cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 12
Iconografías 5
Vídeos 0
Otros 0

Résumé

Le kyste osseux anévrismal (KOA) est une tumeur bénigne, généralement solitaire. Il représente 1 % des tumeurs bénignes. Le KOA est primitif (70 % des cas) ou secondaire (30 % des cas), se développant sur une lésion préexistante qu'il peut masquer. Une translocation chromosomique spécifique, 17p11-13 ou 16q22 est caractéristique du KOA primitif. Bien qu'étant une tumeur bénigne, le KOA a un potentiel d'aggressivité important. La grande majorité des cas survient entre 10 et 20 ans. La clinique est dominée par la douleur et une tuméfaction. La fracture pathologique est rare dans le KOA. Radiologiquement, le KOA correspond à une lésion lytique métaphysaire, arrondie, excentrée, souvent de grande taille. Cette lésion souffle le périoste en érodant progressivement la corticale. En imagerie par résonance magnétique (IRM), une lésion osseuse expansive bien limitée, une diminution de signal en T1 avec une augmentation de ce signal en T2, un liseré périphérique de bas signal rehaussé par l'injection de produit de contraste, de nombreuses logettes délimitées par des septas et la présence de niveaux liquides, sont très évocateurs de KOA. Le diagnostic par imagerie reste un diagnostic de probabilité et doit toujours être confirmé par une biopsie. La résection chirurgicale en bloc et la résection intralésionnelle (curetage ou saucérisation)±utilisation d'adjuvants locaux ont été pendant longtemps le traitement de choix. Depuis quelques années, les traitements moins invasifs (embolisation artérielle sélective [EAS], sclérothérapie) prennent le pas sur les traitements chirurgicaux. Ils sont efficaces, présentent peu de complications et ont une morbidité bien moindre que la chirurgie.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Kyste osseux anévrismal, Tumeur osseuse bénigne, Traitement


Esquema


 L'annexe indiquée dans ce PDF est présente dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Kyste osseux essentiel
  • P.-L. Docquier, C. Delloye
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Granulome réparateur à cellules géantes
  • F.H. Dujardin

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.