Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

L'ordre « ne pas réanimer » en soins intensifs. Aspects éthiques et position du Conseil d'éthique clinique des hôpitaux universitaires de Genève (Suisse) - 01/01/03

Doi : 10.1016/S1624-0693(02)00012-9 

J.-C.  Chevrolet * *Auteur correspondant.

Ver las filiaciones

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 10
Iconografías 0
Vídeos 0
Otros 0

Resumen

L' ordre « Ne pas réanimer » (DNR Do not resuscitate, ou NTBR Not to be resuscitated, ou encore DNAR Do not attempt resuscitation) est totalement spécifique. C'est l'ordre médical de ne pas entreprendre une réanimation cardio-respiratoire (RCP) en cas d'arrêt cardio-respiratoire. Cet ordre ne doit en aucun cas être confondu avec la décision de limiter l'intensité thérapeutique ou d'interrompre la prise en charge vitale (withholding et withdrawing des anglo-saxons). Le Conseil d'éthique clinique des hôpitaux universitaires de Genève (Suisse) a publié en 2001 un avis consultatif sur l'ordre NTBR, reproduit intégralement dans cette mise au point. Il y est rappelé que la décision de ne pas entreprendre de RCP en cas d'arrêt cardio-respiratoire est légitime sur le plan éthique quand le patient, convenablement informé et capable de discernement, a exprimé la volonté de ne pas être réanimé ainsi que lorsque le patient est en fin de vie, situation dans laquelle les méfaits de la RCP dépassent considérablement ses bénéfices. Dans cette dernière situation, une discussion de l'ordre NTBR avec le patient n'est pas nécessaire alors que la discussion avec le patient de ses objectifs et de ses attentes concernant les soins demeure indispensable. L'ordre NTBR est d'une exceptionnelle gravité. Il doit donc être mûrement réfléchi et discuté et son inscription doit obéir à une procédure du type de celle qui est indiquée dans ce document. Tout ordre NTBR doit faire l'objet d'une réévaluation régulière au cours du temps, afin de tenir compte de l'évolution de l'état du patient. Enfin, comme l'inconfort des soignants à discuter de la fin de vie avec leurs patients est une réalité et une limite importante à la participation du malade à la décision d'entreprendre ou non une RCP, il est indispensable d'organiser pour les médecins une formation à ce type d'entretiens.

Mots clés  : NTBR ; DNR ; DNAR ; Réanimation cardio-respiratoire ; Éthique.

Abstract

The order NTBR (“Not To Be Resuscitated”), or DNR (“Do Not Resuscitate”), or DNAR (“Do Not Attempt a Resuscitation”) is totally specific. It is a medical order prescribing not to begin a cardiopulmonary resuscitation (CPR) when a cardiac and/or respiratory arrest has occurred. This order must not be confounded with the orders to limit or to terminate vital treatments (“withholding” and “withdrawing”), particularly in the intensive care setting. The Clinical Ethics Committee of the University Hospital of Geneva (Switzerland) has recently published guidelines on the DNR order. Essentially, in this text, the authors put the emphasis on the exceptional importance of such an order, which must be written and periodically actualized. This order is ethically acceptable when a competent patient refuses to be submitted to a CPR, or when a patient is severely ill and close to his death. In this latter situation, it is not necessary to discuss this order with the patient, but his expectations and wishes must be discussed however. An information for young physicians concerning DNR orders must be organized by the hospitals.

Mots clés  : NTBR ; DNR ; DNAR ; Ethics ; Cardio-pulmonary resuscitation.

Esquema



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Reservados todos los derechos.

Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 12 - N° 1

P. 78-87 - janvier 2003 Regresar al número

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.