Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Étude des taux circulants d’adrénomédulline dans la spondylarthrite ankylosante et la fièvre méditerranéenne familiale - 07/05/08

Doi : 10.1016/j.rhum.2007.09.011 
Kemal Üreten a, Mustafa Özbek b, Mehmet Akif Öztürk c, , Ilker Dogru d, Arzu Dogru d, Muhittin Yürekli d, Feridun Karakurt e, Ahmet Mesut Onat f
a Département de rhumatologie, Saglik Bakanligi Ankara Egitim ve Arastirma Hastanesi, Ankara, Turquie 
b Département d’endocrinologie, Saglik Bakanligi Diskapi Ankara Egitim ve Arastirma Hastanesi, Ankara, Turquie 
c Département de rhumatologie, faculté de médecine, Gazi University, Ankara, Turquie 
d Département de biologie moléculaire, Inonu University, Malatya, Turquie 
e Département d’endocrinologie, faculté de médecine, Fatih University, Ankara, Turquie 
f Département de rhumatologie, faculté de médecine, Gaziantep University, Gaziantep, Turquie 

Auteur correspondant. Cukurambar mahallesi, Ogretmenler caddesi, 470, sokak, No. 2/14, Balgat, Ankara, Turquie.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 5
Iconografías 1
Vídeos 0
Otros 0

Résumé

Introduction

L’adrénomédulline (ADM) est un peptide de 52 acides aminés possédant des propriétés vasodilatatrices. À côté de ses implications sur le tonus vasculaire, l’ADM peut également contribuer aux phénomènes inflammatoires. Les taux d’ADM plasmatiques sont élevés dans les maladies du tissu conjonctif et les vascularites. La spondylarthrite ankylosante (SPA) est une maladie chronique du rachis qui débute aux articulations sacro-iliaques. La fièvre méditerranéenne familiale (FMF) est une maladie héréditaire caractérisée par des crises fébriles brèves à intervalles variables et la présence de douleurs prolongées en dehors de ces périodes. Au cours de cette étude, nous avons examiné le taux plasmatique d’ADM chez des patients atteint de SPA ou de FMF.

Méthodes

Vingt patients atteints de SPA avec des manifestations actives de la maladie (âge moyen : 41,6±10,9 ans, femmes/hommes : 7/13), 28 patients atteints de FMF avec des crises aiguës (âge moyen : 27,4±10,7 ans, femmes/hommes : 17/11) et 26 personnes en bonne santé (âge moyen : 39,9±5,5 ans, femmes/hommes : 16/10) ont été inclus dans cette étude. Les taux d’ADM ont également été mesurés chez 11 patients atteints de FMF deux mois après l’arrêt de leurs crises. Les taux d’ADM de ces 11 patients ont été comparés pendant et en dehors de leurs accès de FMF.

Résultats

Les taux plasmatiques médians d’ADM sont de 23,8 (17,2–40,0), 27,3 (17,2–38,5) et 26,1pmol/mL (17,05–37,42) pour les patients atteint, respectivement, de SPA, de FMF avec crises aiguës et les personnes saines (p>0,05). Les taux d’ADM sont également similaires chez les patients atteint de FMF en dehors des périodes de crise (26,3pmol/mL [24,3–34,1]). Il n’y a pas de corrélation entre les taux plasmatiques d’ADM et la protéine C réactive, ou entre les taux plasmatiques d’ADM et la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Conclusion

L’ADM ne semble pas avoir de rôle dans la pathogénie de la SPA et la FMF. Les taux d’ADM élevés mis en évidence par des études précédentes dans des maladies du tissu conjonctif et des vascularites sont probablement spécifiques, et l’ADM ne paraît pas être une molécule commune aux pathologies inflammatoires rhumatismales.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Adrénomédulline, Inflammation, Spondylarthrite ankylosante, Fièvre méditerranéenne familiale

Keywords : Adrenomedullin, Inflammation, Ankylosing spondylitis, Familial mediterranean fever


Esquema


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 75 - N° 5

P. 428-432 - mai 2008 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Volume plaquettaire moyen : un marqueur de l’inflammation dans la spondylarthrite ankylosante et la polyarthrite rhumatoïde
  • Bunyamin Kisacik, Abdurrahman Tufan, Umut Kalyoncu, Omer Karadag, Ali Akdogan, Mehmet Akif Ozturk, Sedat Kiraz, Ihsan Ertenli, Meral Calguneri
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Faible fréquence d’HLA-B27 chez des patients atteints de spondylarthrite ankylosante en Turquie
  • Esen Kasapoglu Gunal, Fatma Oguz Sarvan, Sevil Kamali, Ahmet Gul, Murat Inanc, Mahmut Carin, Meral Konice, Orhan Aral, Lale Ocal

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.