Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Métacarpiens traumatiques - 17/11/08

[26-220-B-11]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(08)49473-2 
D. Thomas
Centre grenoblois de rééducation et d'orthèses de la main, 1, boulevard Clémenceau, 38100 Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 17
Iconografías 24
Vídeos 0
Otros 3
Artículo archivado , publicado en el tratado Kinésithérapie-Médecine physique-Réadaptation

Résumé

Les fractures des métacarpiens sont parmi les plus fréquentes du membre supérieur. Seulement 25 % de ces fractures relèvent d'un traitement chirurgical. Ces fractures consolident bien et ont bonne réputation, ce qui entraîne parfois un abus d'immobilisation dans le cas de traitement orthopédique ou une absence de prescription de rééducation dans le cas d'un traitement chirurgical. Dans les deux cas, des séquelles démesurées par rapport à l'atteinte initiale peuvent retentir sur la fonction de la main. Guidé par la hantise de la raideur, un consensus sur deux grands types de traitement initial se dégage : la mobilisation protégée active immédiate, dans le cas de fractures pas ou peu déplacées et stables, et l'ostéosynthèse minutieuse dans le cas de fractures déplacées, comminutives et/ou instables. L'ostéosynthèse est toujours réalisée dans l'optique d'une mobilisation protégée postopératoire immédiate pour éviter que le patient ne s'enferme dans le cercle vicieux : douleur-immobilisme qui débouche sur la raideur. La rééducation doit débuter immédiatement par les consignes de contrôle de l'oedème et de la douleur qui conditionne la reprise du mouvement actif. Les techniques de rééducation s'appuient sur la mobilisation protégée, la confection d'orthèses spécifiques, le recours éventuel au travail électroactif pour prévenir la formation d'adhérences des tendons extenseurs au dos de la main. La rééducation des fractures des métacarpiens peut se diviser en trois phases : phase 1 : du premier au quatrième jour post-traumatique/postopératoire ; phase 2 : du quatrième jour à un mois, un mois et demi post-traumatique/postopératoire ; phase 3 : de j30-45 à la reprise des activités professionnelles et ou sportives. Ces chiffres sont seulement indicatifs. Certains sujets, en fonction de leurs activités professionnelles et même sportives, n'arrêtent pas leur activité. Un défi pour la réalisation d'orthèses adaptées à cette activité !

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Fractures, Métacarpiens, Rééducation, Mobilisation immédiate, Orthèses, Électrostimulation


Esquema


© 2008  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Histoire des savoirs et des pratiques en kinésithérapie
  • R. Remondière

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.