Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Cancer de l'estomac : Notions fondamentales et diagnostic - 01/01/94

[9-027-A-10]
Philippe Segol : Professeur, chirurgien des Hôpitaux, service de chirurgie digestive
Jean-Claude Verwaerde : Professeur, médecin des Hôpitaux, service de gastroentérologie
Jean-Luc Fournier : Chef de clinique-assistant, service de radiologie
Jaroslav Chomontowski : Résident, service de chirurgie digestive
Ephrem Salame : Chef de clinique-assistant, service de chirurgie digestive
Thong Dao : Professeur, médecin des Hôpitaux, service de gastroentérologie
Marie-Astrid Piquet : Chef de clinique-assistant, service de gastroentérologie
Dominique Arsene : Praticien hospitalier, service de gastroentérologie
Louis-Paul Argouarch : Gastroentérologue, attaché des Hôpitaux, service de chirurgie digestive
Marc Gignoux : Professeur, chirurgien des Hôpitaux, service de chirurgie digestive
CHU Côte-de-Nacre, 14040  Caen  France
Jean-François Fléjou : Assistant d'anatomie pathologique
Denis Potet : Professeur d'anatomie pathologique
Hôpital Beaujon, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92118  Clichy  France
Artículo archivado , publicado en el tratado Gastro-entérologie
y reemplazado por un artículo más reciente: clic aquí para acceder

Resumen

L'incidence du cancer de l'estomac de localisation antropylorique diminue dans la plupart des pays d'Europe ainsi qu'en Amérique du Nord. Cette constatation a été confirmée par les registres régionaux français mais ce phénomène reste partiellement inexpliqué.

L'endoscopie digestive constitue un progrès indéniable en facilitant le diagnostic grâce à la possibilité de prélèvements histologiques fiables. Pourtant, le faible taux de découverte de cancers superficiels n'a pas permis une amélioration substantielle du pronostic global de la maladie. Par contre, la plus grande sécurité des interventions chirurgicales et l'amélioration de la qualité de la réanimation postopératoire ont déterminé une diminution de la mortalité opératoire.

Le dépistage tel qu'il a été organisé au Japon a permis de traiter des cancers au stade superficiel dans plus de 35 % des cas. En fait, le dépistage dans ce pays n'est qu'un élément de la lutte contre le cancer de l'estomac et l'information du public et sa motivation contre cette maladie sont également déterminantes.

En Europe, ce résultat n'a pas été atteint et le nombre de cancers superficiels traités dans les séries chirurgicales est faible (15 %). En 1993, la survie à 5 ans de cancers de l'estomac tous stades confondus ne concerne que 12 à 16 % des patients, comme l'ont confirmé les données des registres régionaux du cancer de la Côte-d'Or, du Calvados et de la Haute-Garonne.

Esquema



© 1994  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Reservados todos los derechos

Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.