Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Le traitement par mouvement contrarié améliore la fonction motrice du membre supérieur après un accident vasculocérébral - 20/04/09

Doi : KIN-04-2009-00-88-1779-0123-101019-200903287 

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 2
Iconografías 2
Vídeos 0
Otros 0

Resumen

Résumé de : Wolf SL, Winstein CJ, Miller JP, Taub E, Uswatte G, Morris D, Giuliani C, Light KE, Nichols-Larsen D, EXCITE Investigators.

Effect of constraint-induced movement therapy on upper extremity function 3 to 9 months after stroke : the EXCITE randomized clinical trial. JAMA 2006;296: 2095–104. [Préparé par Mark Elkins, Coordinateur CAP]

Questions : Chez les patients vus 3 à 9 mois après un accident vasculo-cérébral, quel est l’effet du traitement par mouvement contrarié ou la constraint-induced movement therapy (CIMT) des auteurs anglo-saxons, sur la fonction du membre supérieur ?

Méthodes : Essai randomisé contrôlé à double insu conduit par sept CHU américains avec la participation de 247 centres médicaux.

Participants : 222 adultes, 3 à 9 mois après un premier accident ischémique ou hémorragique, avec au moins 10° d’extension active du poignet, du pouce et de deux doigts. Pour inclusion, les participants devaient avoir la capacité de maintenir un équilibre satisfaisant, de faire des transferts, de se mettre debout seul et de rester debout tout en portant la moufle contrariant les mouvements de la main non affectée. Les patients étaient divisés au hasard en deux groupes : 106 dans le groupe du traitement par mouvement contrarié (CIMT) et 116 dans le groupe témoin du traitement habituel.

Interventions : Traitement de deux semaines. Tous les jours, au moins 90 % du temps éveillé, les patients du groupe CIMT portaient la moufle sur la main la moins atteinte. Au moins six heures par jour, cinq jours par semaine, les patients effectuaient des tâches répétitives et des entraînements de comportement de la main hémiplégique. Les patients avaient également des exercices supplémentaires d’au moins 30 minutes à faire quotidiennement à la maison. Après la phase initiale de prise en charge en rééducation, les patients du groupe témoin recevaient, chez eux ou en externe, des traitements habituels allant d’aucun traitement à l’utilisation d’orthèses ou d’ergothérapie.

Évaluation : Ont été déterminées la force et la vitesse d’exécution des mouvements du membre supérieur (WMFT ou Wolf Motor Function Test) et une évaluation du volume et de la qualité de l’exécution de 30 tâches quotidiennes (le MAL ou Motor Activity Log, une cotation de 0 à 5 déterminée par entretien). La répercussion de l’accident vasculo-cérébral sur l’état général du patient était évaluée par le SIS (Stroke Impact Scale). Les résultats étaient déterminés à 4, 8 et 12 mois après la fin du traitement.

Résultats : De 0 à 12 mois, l’amélioration était plus importante dans le groupe CIMT par rapport au groupe de traitement habituel : 34 % d’amélioration du temps d’exécution WMFT (IC95 % : 12 à 51) ; amélioration du volume de l’activité de 0,43 (IC95 % : 0,05 à 0,80) ; et amélioration de la qualité de l’activité motrice de 0,48 (IC95 % : 0,13 à 0,84). Il a également été noté une diminution significative de la perception personnelle de la difficulté à exécuter des tâches manuelles de 9 % (IC95 % : 0,3 à 19).

Conclusion : L’utilisation d’un traitement par mouvement contrarié (le CIMT) 3 à 9 mois après un accident vasculo-cérébral améliore la fonction motrice du membre supérieur avec les résultats qui persistent au moins un an.


Esquema



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 9 - N° 88

P. 17-18 - avril 2009 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Loosed-packed position de l’épaule pour son repos et son travail
  • Jean-Louis Estrade
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Le BODE, vous connaissez ?
  • Marc Beaumont

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.