Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Fractures de l'extrémité distale des deux os de l'avant-bras chez l'adulte - 26/10/09

[14-045-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(09)48917-4 
J. Laulan a,  : Chirurgien des hôpitaux, praticien hospitalier, L. Obert b : Chirurgien des hôpitaux, professeur des Universités
a Unité de chirurgie de la main, service de chirurgie orthopédique et traumatologique 1 et 2, CHU, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
b Service d'orthopédie, de traumatologie, de chirurgie plastique, reconstructrice et assistance main, Pôle innovation et technique chirurgicale, CHU, 2, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 16
Iconografías 17
Vídeos 0
Otros 4

Résumé

Les fractures du radius distal (FRD) sont souvent des lésions complexes pouvant intéresser la métaphyse radiale, l'épiphyse radiale et l'extrémité distale de l'ulna. De plus, les fractures sont souvent biarticulaires, intéressant à la fois la radiocarpienne et la radio-ulnaire distale (RUD). Un des principaux facteurs pronostiques est le raccourcissement radial initial qui dépend à la fois des atteintes métaphysaire et épiphysaire et qui est évalué par la mesure de l'index radio-ulnaire distal (IRUD). Pour la composante métaphysaire de la fracture, l'instabilité est liée à l'étendue de la comminution métaphysaire qui évolue parallèlement au déplacement initial (accourcissement radial, bascules sagittale et frontale). Concernant la composante épiphysaire, le devenir dépend à la fois du déplacement des fragments et de l'étendue de l'impaction articulaire. L'incongruence articulaire favorise la survenue d'une arthrose secondaire. Les lésions associées de l'articulation radio-ulnaire distale et de l'ulna distal sont fréquentes et affectent le résultat. À distance, les problèmes les plus fréquents sont l'instabilité et les douleurs radio-ulnaires distales. Le traitement d'une FRD nécessite une analyse attentive des composantes de la fracture. Les incidences obliques sont essentielles pour préciser l'étendue de la comminution métaphysaire dans le plan horizontal et le degré de l'impaction articulaire. Bien que la majorité des fractures soit correctement réduite par les manoeuvres externes, la plupart des FRD sont des lésions instables et nécessitent une stabilisation chirurgicale adaptée. De plus, les manoeuvres externes peuvent ne pas restituer la congruence articulaire. Le traitement idéal est toujours discuté. Parmi les différentes modalités thérapeutiques, deux philosophies ont émergé : d'un côté, une fixation interne a minima, associée si nécessaire à un fixateur externe (traitement « percutané »), de l'autre, une réduction et une ostéosynthèse par abord chirurgical (traitement « à foyer ouvert »). En fait, chaque fracture est une lésion spécifique : il n'y a pas d'option thérapeutique unique et le chirurgien doit savoir utiliser toutes les modalités thérapeutiques.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Fractures du radius distal, Instabilité, Algodystrophie


Esquema


© 2009  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Fractures de l'avant-bras chez l'enfant
  • Jean-Luc Jouve, Jean-Marc Guillaume, Michel Jacquemier, Gérard Bollini, Philippe Petit
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Entorses et luxations du carpe
  • J.-F. Chabas, R. Legré

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.