Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Le tonus musculaire et ses troubles - 01/01/98

[17-007-A-20]
Alain Maertens de Noordhout : Professeur de clinique, chef de clinique associé
Service universitaire de neurologie, hôpital de la Citadelle, boulevard du XIIe de ligne, 1, 4000  Liège , Belgique France
Valérie Delvaux : Assistante
Paul J Delwaide : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
fr
Artículo archivado , publicado en el tratado Neurologie

Resumen

L'estimation du tonus musculaire fait classiquement partie de l'examen neurologique. Il est défini comme la résistance ressentie par l'examinateur qui mobilise passivement un segment de membre du patient. En cas de résistance excessive par rapport à une situation normale, on parle d'hypertonie et dans le cas contraire, d'hypotonie. Il s'agit d'une notion subjective, car difficilement quantifiable. Les modifications du tonus musculaire et les signes qui y sont associés permettent toutefois d'orienter le diagnostic clinique vers une entité nosologique précise.

Les hypertonies peuvent être classées en trois grandes catégories : la spasticité, où la résistance à la mobilisation passive s'accroît en fonction de la vitesse de déplacement du membre testé, la rigidité où l'hypertonie ressentie est indépendante de cette vitesse et l'oppositionnisme, qui correspond à une résistance accrue chez un patient incapable de relâcher sur commande le membre examiné.

Une hypertonie isolée se rencontre chez l'adulte durant le sommeil physiologique et en cas de coma. Associée à l'ataxie, elle est présente en cas d'affection cérébelleuse, avec une passivité marquée et en cas d'atteinte sensitive, avec une hyperextensibilité franche du membre atteint. En cas de parésie musculaire, une hypotonie durable signe habituellement la présence d'une atteinte du système nerveux périphérique. Chez le petit enfant, l'hypotonie est un signe clinique capital et facilement accessible, qui peut traduire l'existence non seulement d'une affection neurologique mais aussi d'une atteinte du tissu conjonctif ou d'une maladie systémique grave.

Esquema

fr

© 1998  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Reservados todos los derechos

Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Aspects génétiques des tumeurs cérébrales primitives de l'adulte
  • A. Idbaih, K. Hoang-Xuan, D. Psimaras, M. Sanson, J.-Y. Delattre

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.