Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Schistosoma haematobium, agent de la bilharziose urogénitale - 16/05/07

[90-40-0170]
Claude Guiguen : Professeur des Universités, praticien hospitalier.
Laure Preney : Assistante hospitalo-universitaire
 
Laboratoire de parasitologie et zoologie appliquée, faculté de médecine, avenue du Professeur Léon Bernard, 35043 Rennes cedex France

Article en cours de réactualisation

Resumen

Les Schistosoma haematobium, agents de la bilharziose urogénitale, sont des trématodes à sexes séparés. Ils vivent à l'état adulte dans le système veineux périvésical. Ils évoluent au stade larvaire chez un mollusque d'eau douce du genre Bulinus. Les manifestations urogénitales de la période d'état semblent souvent inaugurales. Elles s'expliquent par la ponte de nombreux oeufs dans la paroi de la vessie, de l'uretère et dans les organes génitaux. Le diagnostic est évoqué chez un sujet séjournant ou ayant séjourné en zone d'endémie, présentant une hyperéosinophilie et une hématurie et/ou des troubles génito-urinaires. Le diagnostic est assuré par la mise en évidence des oeufs caractéristiques dans les urines, ou sur une biopsie rectale ou vésicale. Il est possible de retrouver des oeufs dans de nombreux autres prélèvements biopsiques : foie, lésions vaginales, col utérin, pièces opératoires... La position de l'éperon n'est pas toujours visible sur les coupes histologiques. Les colorations par le Ziehl permettent de différencier les espèces. La sérologie permet de poser le diagnostic en dehors des périodes d'émission des oeufs. Elle est également utilisée pour le suivi post-thérapeutique. L'examen radiologique est d'un très grand intérêt pour préciser le degré d'atteinte de l'appareil urogénital. Le praziquantel associé ou non à un traitement chirurgical est le médicament de choix. Les contrôles post-thérapeutiques associant examen parasitologique des urines, numération formule sanguine et sérologie ne devront jamais être trop précoces, minimum 6 à 8 semaines, temps de traversée des tissus par les oeufs.

Esquema



© 2003  Elsevier SAS. Reservados todos los derechos.

Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Schistosoma japonicum, agent de la bilharziose
  • Thai Kien
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Schistosoma intercalatum/Schistosoma guineensis
  • P. Bourée

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.