Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice Suscribirse

Histoire de la chirurgie plastique - 08/11/07

[45-002]  - Doi : 10.1016/S1286-9325(07)46680-8 
J. Glicenstein
63, boulevard des Invalides, 75007 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 15
Iconografías 15
Vídeos 0
Otros 0
Artículo archivado , publicado en el tratado Techniques chirurgicales - Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique

Résumé

L'expression « chirurgie plastique » a été utilisée pour la première fois par Eduard Zeis, pour le titre de son livre Handbuch der plastischen chirurgie en 1838. Susruta (viie siècle avant J.-C.) décrit des interventions de reconstruction nasale. Durant la première moitié du xve siècle, les membres de la famille Branca pratiquèrent des interventions de chirurgie plastique en Sicile. Le livre de Gaspare Tagliacozzi (1546-1599), De curtorum Chirurgia per incitionem, fut le premier traité de chirurgie plastique, dans lequel il décrivait plusieurs opérations, en particulier sa méthode de rhinoplastie. La reconstruction du nez par la méthode indienne fut introduite en Europe par une lettre au rédacteur du Gentleman's magazine en octobre 1794. J.C. Carpue fut le premier chirurgien à l'avoir pratiquée. Au xixe siècle, la chirurgie plastique eut un développement considérable grâce à la créativité de chirurgiens comme Dieffenbach. L'histoire de la chirurgie esthétique est liée à celle du xxe siècle. Les premières interventions autorisées par les progrès de l'anesthésie et de l'asepsie sont la correction des oreilles décollées par Ely, puis la rhinoplastie par voie endonasale par Roe. La Première Guerre mondiale est à l'origine de la création d'unités de chirurgie maxillofaciale, rendues nécessaires par le nombre effroyable de blessés de la face. Beaucoup de ceux qui seront les grands noms de la chirurgie plastique : Blair, Davis, Dufourmentel, Virenque, et surtout Morestin et Gillies opèrent dans ces unités. En France, plusieurs chirurgiens : Noël, Passot, Bourguet, Dartigues firent preuve d'une grande créativité et décrivirent des techniques qui inspirèrent les interventions modernes. Le procès Dujarier jette un discrédit sur la chirurgie esthétique française, mais n'empêche pas la création de la première Société française de chirurgie plastique en 1930. La Seconde Guerre mondiale entraîne de nouvelles orientations. Après la guerre, les sociétés nationales et internationales de chirurgie plastique, ainsi que les revues se multiplient. La Société française de chirurgie plastique naît en 1952.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie plastique, Histoire, Chirurgie esthétique

Esquema


© 2007  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Principes de la chirurgie plastique
  • V. Duquennoy-Martinot, C. Depoortère

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.