Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Kétamine - 10/05/12

[36-305-B-30]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(12)57406-2 
G. Mion  : Ancien interne des Hôpitaux de Paris, professeur agrégé du Val-de-Grâce
Pôle anesthésie réanimations thorax exploration, Groupe hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 12
Iconografías 9
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

La kétamine est une arylcycloalkylamine synthétisée il y a juste 50ans. Son mode d'action original par blocage non compétitif des récepteurs-canaux N-méthyl-D-aspartate (NMDA) lui confère des propriétés très différentes des autres agents anesthésiques. Elle induit une anesthésie dissociative en activant le système limbique mais en déconnectant les voies thalamo-néo-corticales. Elle exerce peu d'effets dépresseurs cardiorespiratoires et est un agent de choix pour les situations d'urgence qui comportent une instabilité cardiocirculatoire. Associée à la succinylcholine, elle permet une induction en séquence rapide chez les patients en état de choc. Elle préserve la capacité résiduelle fonctionnelle, la pression partielle en oxygène du sang artériel (PaO2) et possède un puissant effet bronchodilatateur. Elle est indiquée chez les patients allergiques ou asthmatiques. Ses effets neurologiques ont été complètement réévalués au cours des dernières années. Chez les patients ventilés, en association à des doses modérées d'agents GABAergiques, elle diminue la pression intracrânienne en préservant la pression de perfusion cérébrale. Elle a par ailleurs des propriétés antiépileptiques et, de façon expérimentale, neuroprotectrices. Elle n'a plus de raison d'être contre-indiquée en cas de lésion intracrânienne. Associée au propofol, elle peut être utilisée en sédation en ventilation spontanée dans de nombreuses situations, voire pour des gestes lourds en cas de situation dégradée. C'est le seul agent qui permet une amputation de dégagement en ventilation spontanée. Depuis une dizaine d'années, ses propriétés analgésiques et surtout antihyperalgésiques ont attiré l'attention sur son intérêt pour l'analgésie per- et postopératoire dans le cadre d'une stratégie multimodale. Associée aux morphinomimétiques, elle permet une diminution de leur consommation et de leurs effets secondaires (dépression respiratoire, nausées ou vomissements, troubles urinaires). Elle s'intègre dans le concept d'analgésie préventive des douleurs postopératoires chroniques. Elle a probablement une place dans le traitement des douleurs neuropathiques ou carcinologiques réfractaires aux traitements conventionnels. Sa seule contre-indication formelle est l'induction d'une tachycardie ou d'une poussée tensionnelle chez les hypertendus ou les coronariens non équilibrés, ce qui n'est pas un danger aux faibles doses antihyperalgésiques.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Kétamine, NMDA, Antihyperalgésique, Analgésie préventive, Analgésie multimodale, Douleur chronique


Esquema


© 2012  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Propofol : métabolisme et pharmacocinétique
  • J.-P. Haberer
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Étomidate
  • T.-N. Chamaraux-Tran, E. Lecarpentier, J. Pottecher

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.