Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Contusions et plaies de l'abdomen - 14/12/12

[9-007-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(12)56562-4 
C. Arvieux a, , E. Voiglio b, F. Guillon c, J. Abba a, J. Brun d, F. Thony e, C. Letoublon a
a Clinique universitaire de chirurgie digestive et de l'urgence, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 
b Unité de chirurgie d'urgence, UMR T9405, Université Claude-Bernard Lyon 1, Centre hospitalier Lyon-Sud, 69310 Pierre-Bénite, France 
c Département de chirurgie digestive et de transplantation, CHU Saint-Éloi, 34295 Montpellier cedex 05, France 
d Clinique universitaire réanimation polyvalente chirurgicale-déchocage, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 
e Clinique universitaire de radiologie et d'imagerie médicale CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 14
Iconografías 13
Vídeos 0
Otros 4

Resumen

Lors de la prise en charge d'un blessé présentant un traumatisme de l'abdomen, que ce dernier soit ouvert ou fermé, le statut hémodynamique est primordial. S'il existe un état de choc, la prise en charge doit se faire au déchocage avec la réalisation d'une radiographie pulmonaire, d'un cliché du bassin et d'une échographie abdominale. En cas de traumatisme fermé, si l'échographie montre l'existence d'un épanchement péritonéal, la priorité est à la réalisation d'une laparotomie pour faire l'hémostase. En cas de large plaie abdominale hémorragique, l'admission directe au bloc opératoire est possible. Dans tous les cas, les techniques du damage control, qui visent à réaliser l'hémostase et le traitement des lésions digestives de la façon la plus rapide possible, souvent en deux temps, sont retenues en cas de risque de coagulopathie. Le patient doit bénéficier dans le même temps d'une réanimation optimale avec une réintervention pour le traitement définitif des lésions dans les 24 à 48 heures, quand il est stabilisé. Si l'état du blessé atteint d'un traumatisme fermé est stable, sans signe évoquant une perforation digestive, la réalisation d'une tomodensitométrie (TDM) corps entier injectée est recommandée. L'attitude non opératoire avec surveillance en milieu chirurgical, où le blessé peut bénéficier à tout moment d'une intervention différée, est justifiée. Lorsqu'une fuite active de produit de contraste est visualisée au scanner, l'embolisation artérielle permet d'augmenter les indications de traitement non opératoire. Pour les patients stables et peu symptomatiques présentant une plaie de l'abdomen sans éviscération ni signe de péritonite, la TDM préopératoire est utile surtout en cas de plaie par arme à feu. Chez un blessé par arme blanche paucisymptomatique, l'exploration chirurgicale, si possible mini-invasive avec conversion en laparotomie au moindre doute, est encore la règle dans la plupart des équipes. En effet, il existe des lésions intrapéritonéales, principalement digestives et diaphragmatiques qui nécessitent un traitement dans près de 10 % des cas et la morbidité et la mortalité d'une intervention différée au stade de la péritonite est importante.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Contusion abdominale, Plaie abdominale, Traumatisme hépatique, Traumatisme splénique, Traumatisme pancréatique, Traumatisme des viscères creux, Hémopéritoine, Choc hémorragique


Esquema


© 2013  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.