Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Gastroentérites aiguës de l'enfant - 28/12/12

[8-003-V-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)57862-2 
J. Viala a : Praticien hospitalier, M. Lorrot b, c : Maître de conférences universitaire, praticien hospitalier, L. Pull d : Chef de clinique-assistant, P. Mariani-Kurkdjian e : Praticien hospitalier, L. Paris f : Praticien hospitalier, M. Bellaïche g : Praticien hospitalier, A. Smail d : Praticien hospitalier, J.-Y. Siriez d,  : Praticien hospitalier
a Service de gastroentérologie et pneumologie pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
b Faculté de médecine Denis-Diderot, Paris 7 
c Service de pédiatrie générale, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
d Service d'accueil des urgences pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
e Service de microbiologie, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
f Laboratoire de parasitologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'hôpital, 75013 Paris, France 
g Service de gastroentérologie, nutrition, mucoviscidose et pneumologie pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 12
Iconografías 3
Vídeos 0
Otros 8

Resumen

Les diarrhées aiguës infectieuses constituent chez l'enfant un problème mondial de santé publique. Responsables d'une importante morbidité dans les pays riches, elles constituent une cause majeure de mortalité chez les moins de 5ans dans les pays en développement malgré l'utilisation massive de solutés de réhydratation orale. Dans ces pays, le nombre de gastroentérites reste stable, avec une moyenne de trois épisodes par an et par enfant. Les virus sont les agents pathogènes le plus souvent retrouvés dans les gastroentérites communautaires de l'enfant. Les norovirus semblent plus fréquents que le rotavirus, qui reste, pour sa part, le principal agent des diarrhées sévères. Dans tous les pays, la fréquence des diarrhées bactériennes semble moindre. Les principaux pathogènes incriminés sont Campylobacter, les salmonelles mineures, Shigella et Escherichia coli. Malgré un important portage asymptomatique dans les pays en développement, les parasites intestinaux sont rarement retrouvés chez les enfants atteints de diarrhée. La gravité potentielle d'une gastroentérite est liée à deux facteurs : l'intensité de la déshydratation et celle du syndrome infectieux. Le traitement repose essentiellement sur une réhydratation bien conduite et une réalimentation précoce. En dehors de l'adjonction de zinc dans les pays en développement, les traitements adjuvants ont une place limitée. L'antibiothérapie a des indications spécifiques et peu nombreuses, qui doivent être respectées afin de limiter l'apparition de résistances bactériennes. La prévention du risque de transmission orofécale repose sur l'approvisionnement en eau potable dans les pays en développement et, dans tous les pays, sur le lavage régulier des mains au savon. Depuis 2009, l'Organisation mondiale de la santé recommande la vaccination contre le rotavirus pour tous les nourrissons du monde. L'efficacité de ces vaccins contre les diarrhées sévères à rotavirus est supérieure à 95 % dans les pays industrialisés, mais elle ne dépasse pas 50 % dans les pays en développement.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Gastroentérite, Diarrhée, Enfants, Réhydratation, Virus, Parasites


Esquema


© 2013  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Conduite à tenir devant une hyperéosinophilie
  • H. Savini, F. Simon
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Dermatologie tropicale en France métropolitaine
  • I. Bournerias

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.