Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Thérapeutique des infections à staphylocoques - 21/01/14

[8-007-B-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(13)61373-3 
E. Batard a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Boutoille a, c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Lepelletier a, d : Professeur des Universités, praticien hospitalier, J. Caillon a, e : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, G. Potel a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Université de Nantes, EA3826, Thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections, Faculté de médecine, 1, rue Gaston-Veil, 44000 Nantes, France 
b Service des urgences, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
c Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
d Unité de gestion du risque infectieux, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
e Laboratoire de bactériologie, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 6
Iconografías 0
Vídeos 0
Otros 2

Resumen

Le traitement des infections staphylococciques repose sur l'antibiothérapie et sur la prise en charge des corps étrangers et dispositifs médicaux auxquels ces infections peuvent être associées. Les antibiotiques préférentiels sont les pénicillines M, et les glycopeptides en cas de résistance aux pénicillines M. La résistance de Staphylococcus aureus aux antibiotiques a connu des évolutions significatives au cours des dernières années. La résistance de S. aureus aux pénicillines M a diminué au cours des années 2000 dans les hôpitaux français, et il n'est pas constaté en France d'épidémie de S. aureus résistant à la méticilline (SARM) communautaires, contrairement aux États-Unis. La résistance de S. aureus aux glycopeptides reste très rare. D'une façon générale, les isolats cliniques de staphylocoques à coagulase négative sont plus souvent résistants aux antibiotiques, et certaines de ces résistances (pénicillinesM par exemple) ont augmenté au cours des dernières années. Les infections ostéoarticulaires sont préférentiellement traitées par des antibiotiques à bonne diffusion osseuse (en particulier, fluoroquinolones, clindamycine, acide fusidique, rifampicine). La rifampicine est particulièrement utile dans les infections osseuses sur matériel. Le linézolide est une alternative intéressante en cas de résistances multiples, mais son utilisation au long cours est limitée par sa toxicité. De nouvelles molécules ont été plus récemment développées (daptomycine, télavancine, ceftaroline), dont les indications restent assez limitées, et peuvent être utiles en recours. La décontamination du portage de SARM a des indications très ciblées dans certaines filières de soins. Les mesures d'hygiène sont primordiales pour éviter la transmission croisée de souches multirésistantes de S. aureus. L'utilisation raisonnée des antibiotiques, et en particulier celle des fluoroquinolones, a également un rôle dans la prévention de la colonisation et de l'infection à SARM.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Staphylococcus aureus, Staphylocoque à coagulase négative, Méticilline, Glycopeptides


Esquema


© 2014  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Infections à staphylocoques : aspects physiopathologiques, bactériologiques et cliniques
  • M. Brière, D. Boutoille, J. Caillon, G. Potel, E. Batard
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Infections à pneumocoques
  • C. Janoir, E. Varon

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.