Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo

Risque radiologique : prise en charge médicale des victimes d'accidents radiologiques - 19/03/14

[24-127-B-20]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(14)67061-9 
P. Laroche a,  : Professeur agrégé du Val-de-Grâce, ancien titulaire de la chaire d'imagerie médicale appliquée aux armées et risque radionucléaire, G. Gagna b : Praticien confirmé en radioprotection, X. Castagnet c : Médecin du travail, J.-C. Amabile b : Professeur agrégé du Val-de-Grâce
a Direction médicale, Groupe AREVA, 33, rue La-Fayette, 75009 Paris, France 
b Bureau de radioprotection médicale, Service de protection radiologique des armées, 1 bis, rue du Lieutenant-Raoul-Batany, 92141 Clamart cedex, France 
c Centre d'études scientifiques et techniques d'Aquitaine (CESTA) du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), B.P. n̊ 2, 33114 Le Barp, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Le développement permanent des techniques comme la diversité des intentions de nuire rendent la menace nucléaire et radiologique particulièrement imprévisible. Les pouvoirs publics élaborent ou actualisent des plans d'intervention spécialisés, mettent en place des moyens matériels et humains, organisent des formations pour le personnel d'intervention et valident un certain nombre de procédures par des exercices de grande ampleur. Les victimes radiocontaminées peuvent présenter deux tableaux différents : la contamination (interne par inhalation, ingestion et blessures ou externe par dépôt sur la peau et les vêtements), et l'irradiation globale ou localisée. Dans tous les cas, la prise en charge de l'urgence médicochirurgicale prime sur l'urgence radiologique. Lors du triage initial, les victimes sont catégorisées selon la nature et la gravité de leurs blessures en urgences absolues ou relatives. En cas de contamination, et sans interférer avec le traitement médical immédiat, les victimes doivent être déshabillées rapidement. Ce simple geste permet ainsi d'éliminer 90 à 95 % de la contamination. Le traitement de la contamination doit être débuté rapidement, sur simple présomption car il est d'autant plus efficace qu'il est administré précocement. En cas d'irradiation, l'urgence est à l'évaluation dosimétrique. En effet, l'évaluation de la dose reçue conditionne directement les modalités de la prise en charge médicale qui relèvent le plus souvent d'une approche multidisciplinaire impliquant les services d'hématologie, des brûlés, de chirurgie plastique et les unités de thérapie cellulaire.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Accident radiologique, Contamination, Irradiation, Radionucléide


Esquema


© 2014  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Risque chimique majeur : organisation des secours médicaux
  • C. Ammirati, C. Fuilla, C. Bertrand, C. Amsallem, C. Boyer, J.-M. Philippe
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Dysnatrémies
  • M. Andronikof

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.