Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Décompensation respiratoire des bronchopneumopathies chroniques obstructives - 26/05/14

[36-973-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(14)58994-3 
M. Dres a, b : Chef de clinique, assistant des hôpitaux, A. Ferre c, d,  : Chef de clinique, assistant des hôpitaux, O. Sanchez c, d : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de réanimation médicale, Hôpital du Kremlin-Bicêtre, AP-HP, 78, rue de la Division-du-Général-Leclerc, 94270 Kremlin-Bicêtre, France 
b Université Paris-Sud 11, Kremlin-Bicêtre, France 
c Service de pneumologie et soins intensifs, Hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
d Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 10
Iconografías 1
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est un problème majeur de santé publique tant par la morbidité et la mortalité que les coûts de santé qu'elle engendre. Compte tenu des comorbidités fréquentes (notamment cardiovasculaires), la prise en charge doit être multidisciplinaire. L'évolution de cette maladie est émaillée d'épisodes aigus aggravant le pronostic à long terme et qui, dans les cas les plus sévères, mettent en jeu le pronostic vital. Le traitement symptomatique des décompensations a fait l'objet de nombreuses recommandations se fondant pour la plupart sur des études inhomogènes dont l'élément le plus débattu reste les corticoïdes systémiques. En revanche, les bronchodilatateurs par voie inhalée ont fait la preuve de leur efficacité. Le traitement du facteur étiologique de la décompensation est primordial : le facteur le plus fréquent est une infection respiratoire. L'utilisation des antibiotiques est largement répandue mais doit se limiter aux cas de pneumonies ou d'exacerbations de BPCO avec surinfection chez les patients aux stades GOLD (global initiative for chronic obstructive lung disease) les plus sévères (stades définis en fonction du volume expiratoire maximal durant la première seconde [VEMS]). Plusieurs travaux s'intéressent aux dosages de biomarqueurs pour orienter la prescription de l'antibiothérapie ; aucun n'est recommandé en routine à ce jour. Concernant les décompensations les plus sévères justifiant d'une hospitalisation en soins intensifs, l'avènement de la ventilation non invasive depuis plus de deux décennies a transformé la prise en charge et le pronostic de ces patients. Elle doit rester la méthode d'assistance ventilatoire de choix, tout en respectant ses indications et contre-indications pour ne pas retarder la mise en route d'une ventilation invasive le cas échéant. L'expérience des équipes qui pratiquent ces techniques est garante de leur efficacité. Enfin, après la phase aiguë, il faudra penser à la mise en route d'un suivi, des moyens de prévention des exacerbations et, le cas échéant, à une réhabilitation respiratoire dans le cadre d'une prise en charge globale et multidisciplinaire.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : BPCO, Décompensation, Aérosols, VNI, Réhabilitation, Prévention


Esquema


© 2014  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Pneumonies communautaires graves de l'adulte immunocompétent
  • F. Philippart, C. Bruel, C. Grégoire, B. Misset
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Prééclampsie. Éclampsie
  • G. Dubar, T. Rackelboom, V. Tsatsaris, A. Mignon

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.