Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Prédiction transfusionnelle au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique après mise en place d’un protocole d’épargne transfusionnelle par érythropoïétine et antifibrinolytiques - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.102 
C. Dupuis , J. Sayegh, D. Michelet, J. Hilly, M. Maesani, C. Vidal, B. Ilharreborde, K. Mazda, S. Dahmani
 Département anesthésie réanimation, Robert-Debré, Paris, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

L’utilisation de l’érythropoïétine et des antifibrinolytiques au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique a permis une épargne transfusionnelle importante. Suite à la généralisation de ces nouvelles pratiques, les facteurs de risques classiques de transfusion homologue qui sont le taux d’hémoglobine et l’administration d’érythropoïétine, ne sont plus valides. L’objectif de notre étude était donc de déterminer les nouveaux facteurs de risque de transfusion homologue durant la période périopératoire incluant le peropératoire et les 24 premières heures postopératoire, au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique préparée par érythropoïétine et antifibrinolytiques.

Patients et méthodes

Après accord du comité d’éthique, nous avons prospectivement recueilli les données des patients opérés d’une scoliose dans notre établissement sur une période d’un an. La prise en charge de ces patients était standardisée avec un objectif d’hémoglobine pré opératoire de 15g/dL obtenu après administration d’érythropoïétine si besoin, et administration d’antifibrinolytique en peropératoire avec un seuil transfusionnel standardisé en per- et postopératoire. Les données analysées étaient: les données démographiques dont le l’âge, l’indice de masse corporel (IMC), le score American Society of Anesthesiologists (ASA), l’angle de Cob, le taux d’hémoglobine préopératoire, les caractéristiques des interventions (durées, étages libérés, fixation sacrée), les méthodes d’épargnes transfusionnelles, les quantités de cristalloïdes, de colloïdes (hydroxyéthylamidon) reçus en peropératoire, et de produits sanguins labiles en per et postopératoire. Les données étaient exprimées en moyenne±écart-type ou par pourcentage. Était recherché les facteurs associés au fait d’être transfusé en peropératoire et dans les 24heures postopératoire. Une analyse univariée par Chi2, test exact de Fisher ou test de Mann et Whitney était réalisé puis une analyse multivariée effectuée par régression logistique. Y était inclus tous les termes ayant en univariée une valeur de p<0,2.

Résultats

Cent quarante-huit patients ont été inclus dans cette analyse. L’âge était de 15±3ans. Le nombre d’étages libérés était de 13±3 étages. Onze pour cent des scolioses étaient d’origine neuromusculaire pour 80 % idiopathique. Quatre-vingt-treize pourcent des patients recevait de l’érythropoiétine, 92,5 % des antifibrinolytiques. L’hémoglobine préopératoire était de 14,6±1,3g/dL et 18,4 % des patients bénéficiaient d’une transfusion homologue. Les facteurs introduits dans le modèle multivarié étaient : l’IMC, le score ASA, une origine neuromusculaire de la scoliose, le nombre d’étages libérés, la fixation sacrée, la durée de chirurgie et la quantité de colloïdes reçu en peropératoire. L’analyse multivariée retrouvait les facteurs suivants : le nombre d’étages libérés, la durée de la chirurgie et la quantité de colloïdes reçu en peropératoire (Tableau 1).

Discussion

Dans notre étude, le nombre d’étages libérés et la durée de l’intervention étaient associés de manière significative à la transfusion en per opératoire comme précédemment décrit [1]. L’administration de colloïdes était également prédictive de la transfusion homologue de manière indépendante, ce qui interroge sur l’effet potentiel de ces derniers sur la coagulation et le saignement périopératoire.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2014  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 33 - N° S2

P. A59 - septembre 2014 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Le Cell-Saver permet-il la diminution de la transfusion homologue au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique ?
  • H. harkouk, C. dupuis, B. ilharebborde, K. mazda, C. vidal, J. hilly, D. michelet, Y. nivoche, S. dahmani
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Évaluation des pertes sanguines peropératoires lors de neurochirurgies intracérébrales par craniotomie chez l’enfant : faut-il se fier à l’aspiration chirurgicale ?
  • C. Faulcon, F.-P. Desgranges, O. Vassal, A. Mahr, S. Burgal, F. Dailler, C. Mottolese, D. Chassard

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.