Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Fusarium : un pathogène des Testudines - 05/06/15

Doi : 10.1016/j.mycmed.2015.02.004 
Manuel Garcia-Hartmann a, Véronique Blanc b, , Sidonie Catteau c, Christophe Hennequin d
a Centre de Recherche pour la Conservation, Marineland, 306, avenue Mozart, 06600 Antibes, France 
b Service de Biologie, Centre Hospitalier d’Antibes, 107, avenue de Nice, 06600 Antibes, France 
c Fondation Marineland, 306, avenue Mozart, 06600 Antibes, France 
d Service de Parasitologie-Mycologie, Hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Objet de l’étude

Fusarium spp. est une moisissure environnementale connue en pathologie vétérinaire. Bien que les cas restent rares dans la littérature (moins de 100 publications), les pathologies décrites incluent – comme chez l’homme – des mycotoxicoses et des infections cutanéo-muqueuses ou systémiques, en particulier chez les animaux de compagnie, les animaux domestiques et d’élevage, les mammifères marins, les poissons, les crustacés, les reptiles, et parmi ces derniers, les Testudines (tortues). Divers champignons filamenteux, dont plusieurs espèces de Fusarium sont décrites comme à l’origine d’infections chez les tortues terrestres. Chez les tortues marines Caretta caretta (tortue caouanne) et Lepidochelys kempii (tortue de Kemp) des infections tégumentaires ou invasives à Fusarium solani sont décrites chez les sujets adultes affaiblis (capture, échouage) ainsi que des infestations des nids en milieu naturel, atteignant œufs et juvéniles et causant des pertes massives lors de la reproduction. Nous illustrons la pathogénicité de Fusarium spp. en médecine vétérinaire, au travers de notre expérience concernant les tortues C. caretta.

Méthodes

En 2010, le parc Marineland d’Antibes a pu réaliser pour la première fois en Europe la reproduction en captivité de C. caretta. La première génération a néanmoins été majoritairement atteinte par un agent infectieux à l’origine de lésions cutanées et de différents organes.

Résultats

Les prélèvements à visée microbiologique ont permis d’établir le diagnostic de fusariose à F. solani. L’identification des divers isolats a été confirmée en spectrométrie de masse et leur sensibilité aux antifongiques testée. Un traitement antifongique par posaconazole a permis de sauver une partie de la nichée. Une enquête épidémiologique a été menée, des mesures d’hygiènes drastiques mises en place et un protocole prophylactique et curatif défini.

Conclusion

Les conditions de transmission et de pathogénicité de Fusarium spp. chez ces animaux sont discutées ainsi que les mesures de prévention et le traitement. De nouvelles naissances ont eu lieu depuis, et même si quelques cas sporadiques de fusarioses sont de nouveau survenus, une meilleure connaissance et reconnaissance de cet agent pathogène a permis une amélioration du taux de survie des jeunes tortues.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2015  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 25 - N° 2

P. e96 - juin 2015 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Contamination des circuits d’alimentation en eau par Fusarium
  • Marc Sautour, Véronique Edel-Hermann, Christian Steinberg, Julie Laurent, Marie Barbezant, Nathalie Sixt, Serge Aho, Philippe Hartemann, Alain Bonnin, Frédéric Dalle
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Paraconiothyrium variabile, an ascomycete endophyte, suppresses mycotoxin production in the plant pathogen Fusarium oxysporum
  • Soizic Prado, Bastien Nay, Caroline Kunz

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.