Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Dosage des IgE par immunofluorométrie en temps retardé (DELFIA®) appliqué au diagnostic d’aspergillose bronchopulmonaire allergique (ABPA) d’une cohorte de patients atteints de mucoviscidose - 05/06/15

Doi : 10.1016/j.mycmed.2015.02.007 
Coralie Barrera a, , Bénédicte Richaud-Thiriez c, Steffi Rocchi a, Bénédicte Rognon a, Sandrine Roussel a, b, Frédéric Grenouillet a, b, Audrey Laboissière a, Jean-Charles Dalphin a, c, Gabriel Reboux a, b, Laurence Millon a, b
a Laboratoire Chrono-environnement, UMR CNRS 6249, Université de Franche Comté, Besançon, France 
b Service de Parasitologie-Mycologie, CHU de Besançon, Besançon, France 
c Service de Pneumologie, CHU de Besançon, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Objet de l’étude

Le diagnostic de l’ABPA chez les patients atteints de mucoviscidose est délicat et repose sur un ensemble d’arguments cliniques, sérologiques et radiographiques (Stevens, 2003). De nombreuses études tentent d’améliorer le sérodiagnostic en identifiant les protéines immunoréactives avec les IgE et/ou les IgG et en les synthétisant en antigènes recombinants (AgR). Mais leurs efficacités sont variables selon les études. Notre laboratoire a produit 5 AgR issus d’Aspergillus (Millon, 2012) dans le cadre de recherches sur la maladie du poumon de fermier. Quatre d’entre eux ont également été révélés en Western blot puis identifiés par spectrométrie de masse avec des sérums de patients ABPA par l’équipe de Singh (2010).

L’objectif de l’étude était de développer la technique DELFIA® pour mesurer le taux d’IgE spécifiques, d’Ag somatiques purifiés (AgS) d’A. fumigatus et d’AgR afin d’évaluer les performances diagnostiques de ce nouveau test chez les patients atteints de mucoviscidose et d’ABPA.

Méthodes

Pour la validation de la technique DELFIA®, 53 sérums de patients anonymes ont été utilisés. Et 26 patients atteints de mucoviscidose ont été collectés, dont 5 ont une ABPA. Les résultats obtenus ont été comparés aux résultats d’immunoCAP M3 (Thermo Scientific) utilisé en routine pour la mesure du taux d’IgE spécifiques d’A. fumigatus. Un extrait d’AgS et 5 AgR : NAD-dépendant formate déshydrogénase, Glucose-6-phosphate isomérase (G6Pi), Glu/Leu/Phe/Val déshydrogénase, Mannitol-1-phosphate déshydrogénase (Man1P) et Enolase ont été testés. La technique DELFIA® est réalisée en plaque de 96 puits où sont fixés les Ag puis par incubations successives : le sérum, l’anticorps secondaire liée à une biotine puis la streptavidine couplée à l’Europium. La mesure de la fluorescence est obtenue après une excitation à 340nm.

Résultats

Le test réalisé avec des AgS d’A. fumigatus montre une bonne reproductibilité et une bonne corrélation avec le résultat d’immunoCAP M3 (Spearman, p-value<10−6). L’AgS, la Man1P et la G6Pi obtiennent des sensibilités supérieures à 80 % et des spécificités supérieures à 73 %. L’utilisation simultanée des AgS d’A. fumigatus et de la Man1P permet de faire le diagnostic des 5 patients ABPA.

Conclusions

L’utilisation de la Man1P pour le sérodiagnostic de l’ABPA peut apporter l’avantage de la standardisation, cependant l’efficacité du test est améliorée uniquement avec l’utilisation simultanée d’AgS d’A. fumigatus.

Le DELFIA® est un outil prometteur pour le dosage d’IgE spécifiques et apporte l’avantage de pouvoir utiliser de nombreux Ag non disponibles dans le commerce. Récemment nous l’avons utilisé afin de mettre en évidence un éventuel rôle de l’exposition professionnelle dans la survenue d’allergies d’ouvriers travaillant dans des plate-formes de compostage (n=179/6 Ag) et de travailleurs agricoles exposés à de la poussière de blé (n=291/14Ag).

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2015  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 25 - N° 2

P. e97-e98 - juin 2015 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Évaluation de l’exposition aux moisissures des patients atteints de mucoviscidose présentant une aspergillose bronchopulmonaire allergique
  • Steffi Rochi, Laurence Millon, Bénédicte Richaud-Thiriez, Coralie Barrera, Frédéric Grenouillet, Jean-Charles Dalphin, Gabriel Reboux
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Azole-resistant Aspergillus fumigatus with TR34/L98H mutations in the cyp51A gene in Iran
  • Bita Mousavi, Hamid Badali

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.