Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Sensibilité des levures aux principaux antifongiques systémiques : intérêt du système Sensititre® Yeast One® et détermination des ECOFFs - 05/06/15

Doi : 10.1016/j.mycmed.2015.02.010 
Séverine Loridant a, b, , Nadine Francois a, b, Anne Sophie Deleplancque a, Emilie Frealle a, Eric Dannaoui c, Daniel Poulain a, b, Boualem Sendid a, b
a Université Lille Nord de France, UDSL, Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, CHRU de Lille, Lille, France 
b Inserm U995-Équipe 2, Lille, France 
c Unité de Parasitologie - Mycologie, Laboratoire de Microbiologie, Hôpital Européen Georges-Pompidou, Paris, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Objet de l’étude

La sensibilité des souches de levures isolées entre 2009 et 2014 a été déterminée par le système Sensititre® Yeast One® afin de définir leurs profils de résistance et leurs répartitions dans les principaux services à risque d’infection fongique invasive au CHRU de Lille.

Méthodes

Un total de 5158 souches ont été isolées sur CandiSELECT 4 (Biorad®) puis identifiées par spectrométrie de masse (Microflex LT MALDI-TOF ; Biotyper V2.0/V3.0 -Bruker Daltonics®-). Leurs CMIs vis-à-vis de l’amphotéricine B (AB), 5-Flucytosine (FC), Fluconazole (FZ), Posaconazole (PZ), Voriconazole (VOR), Itraconazole (IZ), Anidulafungine (AND), Micafungine (MF) et Caspofungine (CAS) ont été déterminées par microdilution colorimétrique (Sensititre Yeast® One® - station VIZIONTM) après 24h d’incubation à 35°C. Les CMIs ont été interprétées selon les recommandations CLSI-M27-A3. La distribution du nombre de souches par CMI a permis de déterminer le seuil épidémiologique (ECOFF) [1, 2] par espèce et par antifongique. Il correspond au seuil qui englobe 95 % des CMIs observées au sein d’une population de souches appartenant à la même espèce.

Résultats obtenus

Les souches ont été isolées de prélèvements profonds (n=1385 dont 604 d’hémocultures) ; ou de sites superficiels/trachéobronchiques (n=3773) et provenaient majoritairement des services de réanimation (n=2998), de médecine (n=1070) et de chirurgie (n=361). Le MALDI-TOF a permis l’identification de 3309 (64 %) C. albicans, 570 (11 %) C. glabrata, 386 (7,5 %) C. tropicalis, 367 (7 %) C. parapsilosis, 158 (3 %) C. krusei, 98 (2 %) C. kefyr, 70 (1,65 %) C. lusitaniae, 53 (1,2 %) C. dubliniensis, 33 (0,6 %) C. guilliermondii, 25 (0,48 %) C. norvegensis et de 99 (1,9 %) autres espèces de levures (Trichosporon, Saccharomyces, Rhodotorula…). L’application des BPs CLSI a permis d’évaluer le niveau de sensibilité des principales espèces de levures rencontrées en pratique clinique. Les pourcentages de résistance observés étaient pour C. albicans et respectivement pour FZ, VOR, AND MF et CAS de 1,42 %, 0,42 %, 0,2 %, 0,2 %, et 0,06 %. Pour C. glabrata et respectivement pour FZ, AND, MF et CAS de 6,8 %, 1,9 %, 1,9 % et 1,8 %. Pour C. tropicalis et respectivement pour FZ, VOR de 8,5 %, 2,8 %. Pour C. parapsilosis et respectivement pour FZ, VOR, AND et MF, de 8,4 %, 2,2 %, 0,3 % 0,8 %. Pour C. krusei et respectivement pour VOR, AND, CAS de 2,5 %, 0,6 % et 3,8 %. Pour ces 5 espèces, les valeurs du ECOFF étaient inférieures ou égales aux BPs CLSI sauf pour C. glabrata dont le ECOFF Fluconazole est estimé à 64mg/mL pour un BP CLSI à 32mg/mL.

Conclusion

Le système Sensititre® Yeast One® représente un outil standardisé pour la détermination des CMI(s) vis-à-vis des principaux antifongiques. L’analyse des données permet de déterminer les ECOFFs des principales espèces de levures impliquées en pathologie humaine. Ces données permettent de disposer de BPs adaptés à l’écologie locale et à son évolution.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2015  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 25 - N° 2

P. e99 - juin 2015 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Isolement en France d’Aspergillus fumigatus résistant au voriconazole portant la nouvelle mutation TR46/Y121F/T289A liée à l’environnement
  • Rose-Anne Lavergne, Florent Morio, Loïc Favennec, Stéphane Dominique, Paul Verweij, Patrice Le Pape
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • La pneumocystose en transplantation d’organe : le point de vue du clinicien
  • Jérôme Tourret

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.