Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Enthèses : notions fondamentales - 24/12/15

[15-147-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(15)66762-6 
F. Kemta Lekpa a, P. Claudepierre b,
a Unité de rhumatologie, Service de médecine interne, Hôpital général de Douala, Faculty of Health Sciences, University of Buea, BP 4856, Douala, Cameroun 
b EpiDermE EA, Service de rhumatologie, Hôpital Henri-Mondor, AP-HP, Université Paris Est Créteil, 94010 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 6
Iconografia 3
Video 0
Altro 2

Riassunto

L'enthèse désigne la zone d'insertion d'un tendon, d'un ligament, d'une capsule ou d'un fascia sur un os. Dans cette revue seront présentés les résultats de certains travaux scientifiques pertinents qui permettent de mieux appréhender les principales caractéristiques fondamentales de ce « tissu jonctionnel », préalables à la compréhension des enthésopathies, dont les chefs de file sont représentés par les spondyloarthrites. En résumé, l'enthèse appartient à la fois à la structure s'insérant sur l'os et à l'os sur lequel elle est insérée, avec des caractéristiques qui lui sont propres. Le nombre d'enthèses est très élevé, avec une répartition anatomique ubiquitaire. Ceci explique le polymorphisme clinique et radiologique des maladies liées à ce tissu. On distingue deux types d'enthèses : les enthèses fibrocartilagineuses, situées au niveau des épiphyses et des apophyses, et le plus souvent impliquées dans les processus physiopathologiques ; et les enthèses fibreuses, que l'on trouve au niveau des insertions métaphysaires et diaphysaires. La principale fonction de l'enthèse est son rôle mécanique, permettant de répartir les forces sur l'ensemble de la surface osseuse et d'assurer un ancrage solide dans l'os, sans induire de risque de fracture de celui-ci. Des travaux ont suggéré que le concept d'enthèse serait en réalité plus large qu'il ne paraît. Ainsi, d'autres approches ont été évoquées, dont le concept d'« enthèse-organe », avec comme prototype la zone d'insertion achillocalcanéenne. Beaucoup reste à faire dans la perception complète de toutes les facettes de l'enthèse afin de mieux comprendre la physiopathologie des enthésopathies.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Enthèse, Enthèse-organe, Fibrocartilage, Tendon, Ligament, Spondyloarthrites


Mappa


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Pathologie des gaines synoviales et des rétinaculums
  • H. Bard, V. Vuillemin, H. Guerini, G. Morvan
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Kystes synoviaux
  • D. Baron

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.