Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Affections de l'appareil locomoteur d'origine professionnelle - 31/03/16

[15-918-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(16)66779-7 
Y. Ronzi a, b,  : Médecin, A. Petit b, c : Médecin en santé au travail, Y. Roquelaure b, c : Médecin en santé au travail et chef de service
a Département médecine physique et de réadaptation [MPR] adulte, Centre régional de rééducation et de réadaptation fonctionnelles, Les Capucins, 28, rue des Capucins, CS 40329, 49103 Angers cedex 02, France 
b Laboratoire d'ergonomie et d'épidémiologie en santé au travail (LEEST), Université de Nantes, Angers, Le Mans (UNAM), rue Haute-de-Reculée, 49045 Angers cedex 01, France 
c Centre de consultations de pathologie professionnelle, CHU d'Angers, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 15
Iconografia 5
Video 0
Altro 2

Riassunto

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont des troubles de l'appareil locomoteur. Ils peuvent induire une gêne fonctionnelle et des douleurs. L'activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse, le maintien ou l'aggravation de ces troubles. Ils affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs. Les TMS affectent le dos, les membres supérieurs et inférieurs. Enjeu majeur en termes de santé au travail, les TMS représentent près de 85 % du total des maladies professionnelles indemnisées. Liées à des facteurs de risque biomécaniques et psychosociaux, en lien avec l'organisation du travail, ces pathologies ont de lourdes conséquences : souffrance, arrêts de travail, handicap, absentéisme, etc. Elles mettent en jeu l'employabilité, en particulier des séniors, et sont sources d'inégalités sociales de santé. Les TMS et lombalgies représentent en effet la principale cause d'inaptitude au travail et la première cause d'invalidité avant 45 ans. Malgré les avancées accomplies en recherche et en prévention, les TMS continuent à s'accroître dans tous les secteurs d'activité. Afin que ces maladies ne deviennent pas chroniques, elles doivent être diagnostiquées et prises en charge précocement. Des solutions de prévention peuvent être mises en place. La prise en charge des TMS en milieu de travail nécessite de les détecter le plus précocement possible avec l'aide du médecin du travail. Celui-ci dispose d'outils tels que le questionnaire « Nordique » ou l'outil SALTSA de dépistage des principaux TMS. La prise en charge médicale (voire chirurgicale) doit être associée à l'adaptation du travail pour permettre au salarié de reprendre son activité progressivement et dans de meilleures conditions. Cette prise en charge coordonnée des différents acteurs médicaux, sociaux et professionnels est indispensable dans les cas complexes pour éviter le risque d'incapacité prolongée, voire d'exclusion professionnelle.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Appareil locomoteur, Troubles musculosquelettiques, Maladies professionnelles, Membre supérieur, Rachis


Mappa


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Traitements de la douleur en rhumatologie
  • P. Vergne-Salle, P. Beaulieu, A. Coutaux, P. Sichère, S. Perrot, P. Bertin
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Utilisation de substances susceptibles d'améliorer la performance et pathologie ostéoarticulaire : physiopathologie, bénéfices et risques
  • G. Gremion

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.