Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Tumeurs du rachis et du sacrum - 24/06/19

[15-892-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(19)46268-2 
C. Bouthors a,  : Chef de clinique, G. Missenard a : Praticien hospitalier, T. Lazure b : Praticien hospitalier, C. Court a : Professeur, chef de service
a Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, Unité de chirurgie du rachis et des tumeurs osseuses, Hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Service d'anatomie et de cytologie pathologiques, Hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 19
Iconografia 18
Video 0
Altro 2

Riassunto

Les tumeurs du rachis et du sacrum se distinguent en deux catégories principales quelle que soit la tranche d'âge. La plus fréquente correspond aux lésions secondaires qui apparaissent au cours de l'évolution des cancers métastatiques, le diagnostic est alors facile. Plus rarement, la lésion secondaire est révélatrice et pose alors le même problème diagnostique qu'une tumeur primitive. Ces lésions doivent bénéficier d'une prise en charge spécialisée proche du domicile du fait de consultations itératives. Les tumeurs primitives, qui surviennent de novo, sont quant à elles très rares et peuvent être bénignes ou malignes. La douleur est le symptôme principal auquel peut s'associer des signes neurologiques. Un bilan d'imagerie complet (radiographie, scanner, imagerie par résonance magnétique, etc.) permet de suspecter le diagnostic. À partir de ce moment, ces patients doivent être dirigés vers un centre de référence. La prise en charge doit se faire en centre spécialisé par une équipe de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) qui établit la stratégie diagnostique et thérapeutique. La biopsie doit se faire avant tout geste invasif, en priorité par ponction radioguidée et seulement en cas d'échec par voie chirurgicale. L'examen anatomopathologique doit faire l'objet d'un consensus au sein de la RCP. Même en cas de compression médullaire, on a souvent le temps d'établir un diagnostic qui permet de commencer un éventuel traitement sans chirurgie invasive. Seule une compression médullaire aiguë impose une décompression en urgence, on doit alors réfléchir à limiter au maximum la dissémination tumorale. En l'absence de critère d'urgence, l'équipe multidisciplinaire propose une stratégie thérapeutique adaptée au diagnostic. Les modalités des traitements médicaux dépendent du type de tumeur. L'excision « en bloc » des tumeurs primitives est le traitement le plus efficace pour éviter les récidives des formes bénignes agressives et des tumeurs malignes. Il s'agit d'interventions complexes, souvent réalisées à plusieurs équipes chirurgicales en sachant qu'en cas d'échec les possibilités de rattrapage sont quasiment inexistantes.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Tumeurs du rachis, Tumeurs du sacrum, Biopsie tumorale, Réunion de concertation pluridisciplinaire, Chirurgie carcinologique


Mappa


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Malformations congénitales du rachis
  • R. Dayer, P. Journeau, P. Lascombes
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Règles de prescription et techniques de massokinésithérapie dans les affections de l'appareil locomoteur
  • A. Griffon, F. De Lucas, N. Yahia, A. Darnault, R. Belmahfoud, J.-F. Boffa, M. Bovard, N. Chergui, H. Siney, F. Daniel

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.