Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale - 21/10/10

[17-173-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(11)53739-X 
S. Sacconi a, b : Praticien hospitalier, docteur es sciences, G. Serratrice c : Professeur émérite de neurologie, C. Desnuelle a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, docteur en sciences
a Centre de référence des maladies neuromusculaires et de la SLA de Nice et Marseille, Hôpital Archet 1, 151, route de Saint-Antoine-de-Ginestière, 06202 Nice, France 
b CNRS UMR 6543, Faculté de médecine, 06202 Nice, France 
c Université de la Méditerranée, 58, boulevard Charles-Livon, 13007 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 11
Iconografia 6
Video 0
Altro 1

Résumé

La dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (DMFSH) est de transmission génétique selon un mode autosomique dominant. Elle est caractérisée au plan clinique par une atteinte asymétrique des muscles du visage et de la ceinture scapulaire, pouvant s'étendre aux muscles de loge antérieure des jambes, aux muscles abdominaux et de la ceinture pelvienne. Son diagnostic clinique, considéré comme simple car de phénotype évocateur, peut, en pratique, être compliqué du fait de son extrême variabilité d'expression en termes d'âge de début, de sévérité symptomatique et du degré de symétrie de l'atteinte. En outre, il existe des tableaux atypiques trompeurs caractérisés par une atteinte initiale ou prédominante des muscles de loge antérieure des jambes ou de ceinture pelvienne, voire d'une atteinte multisystémique. La DMFSH est associée à une délétion génétique partielle en 4q35 portant sur un nombre défini d'unités répétées D4Z4. Le diagnostic moléculaire se fait par Southern blot sur acide désoxyribonucléique leucocytaire à l'aide d'une sonde p13E-11 qui s'associe à la région proximale de la zone des unités répétées D4Z4. Le diagnostic moléculaire peut lui-même être rendu difficile par l'existence de délétions proximales qui incluent la région de la sonde, de mosaïcismes et de possibles réarrangements entre la partie télomérique du chromosome 4 et celle hautement homologue du chromosome 10. De plus, deux variantes alléliques spécifiques, localisées en position distale du chromosome 4 par rapport au locus répété D4Z4, ont été identifiées comme 4qA et 4qB. Seul l'allèle 4qA, et plus spécifiquement l'haplotype 4qA161, a été décrit comme pathogène. Bien que la physiopathologie de la DMFSH reste non totalement élucidée, de nombreux arguments amènent à penser qu'il s'agit d'un mécanisme complexe impliquant des modifications épigénétiques avec altération du profil de méthylation en 4q35 qui se traduiraient par des changements conformationnels locaux de la chromatine induisant à leur tour une perte du contrôle de l'expression des gènes situés à proximité de la délétion. À ce jour, aucun traitement n'a montré d'efficacité chez les patients atteints de DMFSH, une meilleure connaissance de la physiopathologie devrait permettre de cibler des objectifs thérapeutiques.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots clés : Myopathie facio-scapulo-humérale, Délétion du chromosome 4q35, Syndrome scapulopéronier, Dystrophie musculaire autosomique dominante, Hypométhylation, Épigénétique


Mappa


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Dystrophies musculaires congénitales
  • F. Rivier, M. Mercier, G. Hugon, D. Mornet, B. Echenne
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Dystrophies musculaires liées au gène DMD : myopathie de Duchenne, myopathie de Becker, formes féminine et atypiques
  • C. Fernandez, C. Halbert, A. Maues de Paula, D. Figarella-Branger, B. Chabrol, J.-F. Pellissier

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.