Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Tumeurs de la région pinéale - 15/04/11

[17-380-D-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(11)51688-4 
J. Guyotat a, , A. Vasiljevic b, D. Frappaz c, A. Durand a, M. Fèvre-Montange d, A. Jouvet b
a Service de neurochirurgie D, Groupement hospitalier Est, 69677 Bron, France 
b Centre de pathologie Est, Groupement hospitalier Est, 69677 Bron, France 
c Centre Léon Bérard, 69003 Lyon, France 
d INSERM U842, Université de Lyon, Lyon 1, UMR-S842, 69372 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 17
Iconografia 10
Video 0
Altro 1

Résumé

Les tumeurs de la région pinéale sont rares. Elles se voient à tout âge mais sont plus fréquentes chez l'enfant. Différentes entités histologiques sont décrites comprenant trois groupes principaux : les tumeurs du parenchyme pinéal (TPP) (25 % à 30 %) regroupant le pinéalocytome, le pinéaloblastome, et les tumeurs du parenchyme pinéal de différenciation intermédiaire de grade II et III ; les tumeurs germinales (30 %) comprenant le germinome et les tumeurs germinales non germinomateuses sécrétantes ou non ; les tumeurs gliales (astrocytomes pilocytiques, épendymomes, tumeurs papillaires). Le diagnostic repose sur l'imagerie par résonance magnétique (IRM) encéphalique et panmédullaire qui précise la localisation et une éventuelle dissémination spinale. Cet examen est systématiquement complété par un dosage dans le sang et le liquide cérébrospinal (LCS) des marqueurs tumoraux (β hormone gonadochorionique [β-hCG], ⍺ foetoprotéine) dont l'élévation signe une tumeur germinale sécrétante. Le traitement repose après confirmation du diagnostic par l'examen histologique sur l'exérèse chirurgicale la plus complète possible et/ou une chimioradiothérapie complémentaire en fonction de la nature tumorale. La radiochirurgie a ses défenseurs soit en première intention soit secondairement, mais les résultats publiés manquent encore de puissance statistique. Habituellement, dans les TPP et les lésions gliales, la chirurgie est isolée (pinéalocytome, astrocytome pilocytique, tumeurs papillaires), complétée par une radiothérapie (TPP intermédiaires, tumeurs papillaires, épendymomes), voire une radiochimiothérapie (pinéaloblastome). Dans les tumeurs germinales, la chimiothérapie suivie d'une radiothérapie avec une éventuelle chirurgie entre les deux séquences thérapeutiques est proposée. Le pronostic est excellent dans le pinéalocytome, le germinome pur, le tératome, l'astrocytome pilocytique mais beaucoup plus variable dans les autres types histologiques. Des récidives parfois tardives sont possibles justifiant une surveillance prolongée.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots clés : Tumeurs de la région pinéale, Tumeur germinale, Tumeur primitive du parenchyme pinéal, Tumeurs gliales


Mappa


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Tumeurs intrarachidiennes de l'enfant
  • N. Chivoret, D. Scavarda
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Chirurgie endoscopique de l'hypophyse et de la base du crâne
  • M. Berhouma, M. Messerer, E. Jouanneau

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.