Médecine

Paramédical

Autres domaines


Abbonarsi

Comparaison de la mesure du débit cardiaque en continu par Cathéter de Swan Ganz, Vigiléo et Mostcare - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.417 
C. Poquet 1, , M. Durand 1, D. Fevrier 2, C. Mourey 3, J.F. Payen 4, P. Albaladejo 1
1 Pôle Anesthésie Réanimation, CHU de Grenoble, Grenoble 
2 Institut supérieur d’ingénieur de Franche Comté, Besancon 
3 Pôle d’anesthesie réanimation, CHU 
4 Chef de pole, anesthesie réanimation, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Riassunto

Introduction

La technique de référence de mesure du débit cardiaque est la thermodilution par bolus grâce à un cathéter de Swan Ganz. La mesure continue a été validée en pratique clinique. De nouvelles techniques moins invasives basées sur l’analyse du contour de l’onde de pouls ont été développées : le Vigileo, (FloTrac TM, Edwards Lifesciences, Irvine, CA, États-Unis), et le Most Care, PRAM (Vytech HealthTM, Padova, Italie). Aucune étude n’a comparé en continu les 3 techniques [1]. L’objectif de cette étude est de comparer en postopératoire de chirurgie cardiaque la mesure du débit cardiaque continu pendant 18h par les deux moniteurs Vigiléo et Most Care à la thermodilution continue par Swan Ganz.

Matériel et méthodes

Après avis favorable du comité de protection des personnes et accord des patients, 19 patients porteurs d’une Swan Ganz opérés de chirurgie valvulaire, en bas débit cardiaque ont été inclus (y compris si arythmie ou pacemaker). En postopératoire, pendant environ 18h, 3 signaux étaient enregistrés sur un ordinateur à partir d’un système d’enregistrement PowerLab. (AD Instruments) : (1) la mesure de débit cardiaque continu (DCC) par thermodilution d’un moniteur Vigilance II CCO system ; (2) la courbe de pression artérielle échantillonnée à 1000Hz ; (3) le signal ECG. Secondairement la courbe de pression artérielle était injectée dans un simulateur de pression dont les caractéristiques dynamiques étaient surveillées, puis transmise simultanément aux débitmètres cardiaques Mostcare et Vigileo. Ces mesures étaient comparées aux mesures de Swan Ganz de DCC toutes les 9 secondes. Vingt pour cent des valeurs de débit du Mostcare et du Vigileo les plus éloignées étaient supprimées. Les méthodes de mesure de DCC étaient comparées par régression linéaire et calcul du coefficient de corrélation de Pearson. La méthode de concordance de Bland et Altman était utilisée pour déterminer le biais et les limites de concordance ; un pourcentage d’erreur, calculé par test de Critchley, inférieur à 30 % était retenu comme critère d’équivalence des 2 méthodes.

Résultats

La moyenne du DCC était de 4,1 L/min pour la Swan Ganz, de 4,6 L/min pour le Vigileo et de 3,8 L/min pour le Mostcare. Le coefficient de corrélation entre Vigiléo et thermodilution était de 0,89 (p<0,0001, r2=0,68). Le biais était de–0,9 L/min, et les limites de concordance de 1,3 L/min. Le pourcentage d’erreur était de 29 %. Le coefficient de corrélation entre Most Care et thermodilution était de 0,7 (p<0,0001, r2=0,19). Le biais était de 0,9L/min, et les limites de concordance de 1,6 L/min. Le pourcentage d’erreur était de 44,9 % (Fig. 1)

Discussion

La concordance entre vigileo et thermodilution continue est bonne, et modeste entre Mostcare et thermodilution continue. Certains auteurs [2] proposent un pourcentage d’erreur à 45 %, en intégrant que la thermodilution présente elle même un pourcentage d’erreur de±20 %.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mappa


© 2014  Pubblicato da Elsevier Masson SAS.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Vol 33 - N° S2

P. A247 - Settembre 2014 Ritorno al numero
Articolo precedente Articolo precedente
  • Les variations de l’indice de perfusion au cours d’une épreuve de remplissage vasculaire peuvent-elles en évaluer l’efficacité ?
  • M.-O. Fischer, T. Bintener, J.-L. Gérard, J.-L. Hanouz, J.-L. Fellahi
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Comparaison des variations de volume d’éjection systolique entre l’EsCCO et le Doppler œsophagien en chirurgie abdominale lourde (résultats préliminaires)
  • M. Caron, F. Bart, E. Gayat, A. Mebazaa

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento.

Già abbonato a @@106933@@ rivista ?

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.