Médecine

Paramédical

Autres domaines


Abbonarsi

Intérêt du scanner corps entier sur la qualification des organes avant prélèvement multi-organe - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.463 
L. Dube 1, , E. Berthier 2, C. Ridereau-Zins 2, E. Rineau 1, J.-P. Jacob 1, C. Aube 2, S. Lasocki 1
1 Anesthésie Réanimation 
2 Radiologie, CHU, Angers, France 

Auteur correspondant.

Riassunto

Introduction

Un bilan des organes est nécessaire dans le cadre des prélèvements d’organes. Avant mars 2011, ce bilan associait la radiographie de thorax à l’échographie abdominale. Depuis cette date, nous réalisons dans le même temps un angioscanner cérébral pour confirmer le diagnostic de mort encéphalique et un scanner thoraco-abdomino-pelvien pour la qualification des organes prélevables.

Matériel et méthodes

De mars 2011 à mars 2013 nous avons évalué de façon prospective et monocentrique l’intérêt apporté par le scanner corps entier en termes (1) de faisabilité de l’examen (stabilité hémodynamique et respiratoire du donneur pendant les temps de transport et l’examen), (2) de temps gagné dans la procédure (comparaison du temps moyen entre l’heure du diagnostic clinique de mort encéphalique et l’heure de proposition des organes par l’Agence de biomédecine dans notre étude et dans une série historique (2010) de patients où le bilan était réalisé par 2 EEG, Radiographie thoracique et échographie abdominale) et (3) de qualité des renseignements obtenus sur les greffons et les autres organes. L’analyse radiologique en urgence était réalisée par un senior selon un protocole standardisé de lecture ; une seconde lecture du TDM était réalisée a distance avec comparaison aux constatations chirurgicales peropératoires et aux résultats anatomopathologiques lorsque des biopsies avaient été effectuées.

Résultats

(1) Le bilan par TDM a été réalisable pour tous les donneurs potentiels (74). (2) La durée entre le diagnostic de mort encéphalique et la proposition des organes était de 10 h30 dans notre étude comparativement à 13h dans la série historique (n=29). (3) Ce TDM a permis de visualiser 5 lésions tumorales dont 4 n’auraient pas été vues par un bilan standard, de même que des adénopathies dans 3 cas. Sur 10 anomalies rénales, 2 n’auraient pas été visualisables par échographie. Trois procédures PMO ont été arrêtées au vu des lésions observées sur le TDM et il a orienté vers 9 biopsies de lésions douteuses avec analyse extemporanée toutes bénignes. Sur les 18 variations anatomiques vasculaires rénales vues par les chirurgiens, 6 étaient décrites en première lecture alors qu’après seconde lecture, 17 étaient visualisables. Une des 2 embolies pulmonaires a été visualisée en première lecture, la seconde identifiée en peropératoire était visualisée en seconde lecture. Pour l’analyse de la stéatose hépatique, la concordance diagnostique entre l’analyse radiologique et l’examen macroscopique peropératoire est de 60 et 80 % en première et seconde lecture, respectivement.

Discussion

La qualification des donneurs par scanner corps entier a toujours été réalisable dans notre étude. Il permet un gain de temps de 2h30 dans cette procédure longue. Il permet une meilleure sélection des donneurs et augmente la sécurité sanitaire par une meilleure détection de lésions suspectes guidant les biopsies avec analyse anatomopathologique extemporanée. L’amélioration de l’analyse radiologique de la stéatose en seconde lecture augmente la concordance diagnostique radio-chirurgicale. Pour améliorer l’analyse vasculaire il apparaît indispensable de modifier le protocole radiologique utilisé.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mappa


© 2014  Pubblicato da Elsevier Masson SAS.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Vol 33 - N° S2

P. A274-A275 - Settembre 2014 Ritorno al numero
Articolo precedente Articolo precedente
  • Reconditionnement des greffons rénaux (GR) chez un modèle porcin de donneurs décédés par arrêt cardiaque (DDAC) pris en charge par circulation régionale normothermique (CRN)
  • T. Kerforne, S. Giraud, G. Allain, W. Hebrard, V. Ameteau, M. Pinsard, C. Jayle, B. Debaene, O. Mimoz, T. Hauet
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Comparaison de 2 techniques de conservation des greffons de donneurs décédés d’un arrêt cardiaque
  • C. Delsuc, A. Faure, X. Matillon, V. Labeye, G. Marcotte, C. Guillaume, O. Martin, B. Floccard, T. Rimmelé

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento.

Già abbonato a @@106933@@ rivista ?

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.